Hippisme. Dictionnaire des Courses de Chevaux pour les Amoureux du Turf. Le Turf de A à Z.

Dictionnaire courses de chevaux.

Bonjour les amis, faites avec moi une plongée dans l’univers des courses de chevaux. Devenez un pro du langage turfiste avec le dictionnaire le plus complet sur les courses hippiques. Découvrez les définitions des termes liés à ce sport si particulier avec les anecdotes d’un expert et passionné de galop, de trot et de turf.

Retrouverez dans ce dictionnaire tout le vocabulaire du PMU avec des explications techniques pour tout savoir sur le domaine hippique mais aussi des exemples et des anecdotes qui vous feront passer, je l’espère, un bon moment avec ce véritable lexique des courses de chevaux.

Au fait, saviez-vous ce que signifie le mot « turf » qui est un mot anglais ? Littéralement la traduction de « turf » est gazon en français. S’il y a pelouse, il y a match ! La définition est bien évidement complète plus bas dans ce dictionnaire..

Etes-vous prêt à parler des courses hippiques comme un pro ?

Dictionnaire des courses de chevaux

abcdefghijklmnopqrstuvwxyz

A
Accessit

Définition d’Accessit. Au sens propre du dictionnaire, le terme « Accessit » désigne une distinction ou une récompense. Dans le domaine des courses hippiques Accessit se réfère à l’obtention d’une place à l’arrivée d’une course. Plus précisément, un cheval qui a « pris un accessit » s’est classé entre la deuxième place d’une course et la dernière place significative selon le contexte de la phrase. Synonyme : place.

Exemple. Lorsqu’un commentateur parle d’un cheval qui a « pris beaucoup d’accessits à ce niveau » dans sa carrière, il indique que ce cheval s’est classé souvent aux places intéressantes de courses disputées à un niveau équivalent. Cela indique dans cet exemple que ce cheval est régulièrement à l’arrivée et implique une certaine « fiabilité ».

Les expressions « accessit d’honneur » ou « 1er accessit » désignent quant à elles le cheval qui s’est classé deuxième d’une course. De facto, l’expression « 2ème accessit » (second accessit) désigne la troisième place et ainsi de suite pour le 3ème accessit c’est la 4ème place etc…

Affûté

Qualificatif d’un cheval physiquement en pleine forme. Un entraîneur affûte son cheval pour qu’il soit dans les meilleures dispositions possibles pour courir une épreuve donnée. L’expression sert à savoir si un partant possède toutes les chances de faire sa bonne valeur en course.

C’est quoi un cheval affûté ?

En résumé, un cheval affûté c’est bien car il est au top de sa forme. Par contre un cheval qui affûté sur la dernière haie, ce n’est pas bien.

Comment reconnaître un cheval affûté ?

Il existe mille et une astuce pour savoir si un cheval est en bonne forme. Un cheval affûté est en général tonique lors de son entrée au rond de présentation mais relativement calme et serein. Il présente un physique avantageux avec des bons points de force mais demeure souple dans son pas et lors de son entrée en piste. Son poil doit être soyeux et il ne doit pas transpirer outre mesure (ne pas « être en eau » ou trop nerveux). D’autre part, son échauffement doit être délié et démontrer son envie d’en découdre. Le cheval doit être calme et concentré à l’approche du départ.

Allocation

il s’agit des sommes d’argent distribuées aux chevaux classés parmi les premiers à l’arrivée. L’argent est partagé entre le(s) propriétaire(s), l’entraîneur et le jockey. Sur les pistes, c’est un terme qui s’entend surtout quand l’entourage du cheval vise une petite allocation, ce n’est pas bon signe. Sinon on dit viser le podium, déjà plus ambitieux !

Allonger les foulées

Il s’agit pour l’équidé de déployer ses jambes pour accélérer. « Allonger la distance » est utilisé lorsque un compétiteur est présenté sur un parcours plus long qu’à l’accoutumé. Sinon, « Allonger la monnaie » signifie que vous avez un coup sûr ou en tout cas que vous en êtes persuadé.

Allures des chevaux

Il s’agit des différents modes de déplacement du cheval :

  • Allure du trot. Le trot est une allure à deux temps, les jambes du cheval avancent en diagonale, un antérieur et un postérieur se levant simultanément, puis les autres jambes enchainent à une vitesse moyenne de 13 à 14 km/h naturellement, mais peut dépasser 50km/h chez les trotteurs en compétition. Mouvement : Symétrique et régulier, le cheval « rebondit » légèrement à chaque foulée. Confort : Assez confortable pour le cavalier. Utilisations : Déplacements rapides, échauffement, épreuves de trot attelé et monté.
  • Allure du Galop. Le galop est une allure à quatre temps. Le cheval galope sur un pied puis sur l’autre, avec un temps de suspension entre chaque foulée. Vitesse : naturellement entre 20 et 27 km/h, peut dépasser 60 km/h chez les chevaux de course, record du monde pour une pointe de vitesse au galop : 89 km/h. Mouvement : Asymétrique, le cheval se « balance » d’un côté à l’autre. Confort : Sportif, le cavalier doit se caler sur le mouvement du cheval. C’est beaucoup moins facile qu’il n’y paraît, surtout à haute vitesse. Pas convaincu ? Alors imaginer vous sur un vélo à 70 km/h collé à un peloton pour aborder un virage. Utilisations en course : épreuves de galop sur plat et en obstacle.
  • Allure de l’Amble. Cette allure est interdite dans les courses de trot en France. Point question de diagonale, ici le trot se fait parallèlement. Gauche, droite, gauche, droite deux jambes par deux. Lorsqu’on est habitué au trot français, regarder un cheval à l’amble est un peu curieux mais cette allure est utilisée ailleurs dans le monde, aux USA par exemple.
  • Allure sélective. C’est un terme utilisé par les connaisseurs lorsqu’une course est menée à vive allure en début et en milieu d’épreuve. C’est un fait déterminant lors de vos repérages car une allure sélective implique une arrivée régulière (« normale »). Par contre lorsque le rythme de la course est trop lent (allure peu sélective) ou trop rapide (allure très sélective), cela implique une arrivée pas tout le temps conforme à la qualité réelle des chevaux en piste.
  • Allure du moonwalk. Et le fameux « il a gagné en tong et en serviette de plage ». L’expression « il a gagné en moonwalk » est à utiliser lorsque votre cheval favori s’est imposé très facilement ! C’est une expression humoristique qui vous fera briller en soirée et au PMU.
Amateur (cavalier, jockey, driver)

Comme dans d’autres domaines les amateurs qui courent certaines épreuves pmu réservées aux non-professionnels aiment ce qu’il font sans que cela les fasse manger. Notez que les courses d’amateurs sont assez folkloriques… Les cavaliers et jockeys dits « amateurs » sont souvent des authentiques passionnés de chevaux et de courses hippiques.

Anglais (cheval)

Le cheval de sang anglais est une race de cheval de selle élevée pour la course. C’est l’une des races de chevaux les plus populaires au monde et est connue pour sa vitesse, son endurance et son esprit vif. Les pur-sang anglais sont généralement de grande taille, avec une moyenne de 15 à 16 mains. Ils ont un corps long et musclé, une tête fine et des jambes longues et fines. Ils sont généralement bais, alezans ou gris, mais peuvent également être d’autres couleurs. Les pur-sang anglais sont élevés pour la vitesse et ils sont les chevaux de course les plus rapides du monde.

Ils sont utilisés dans une variété de courses de chevaux, y compris les courses de plat, les courses de steeple-chase et les courses d’obstacles. Les pur-sang anglais sont également utilisés pour d’autres disciplines équestres, telles que le saut d’obstacles, le dressage et l’élevage. Les pur-sang anglais sont des chevaux intelligents et dociles, ce qui en fait un bon choix pour les cavaliers de tous niveaux. Ils sont également relativement faciles d’entretien et ne nécessitent pas autant d’exercice que certaines autres races de chevaux. Si vous recherchez un cheval rapide, athlétique et polyvalent, le pur-sang anglais est une race à considérer. »‘

Anglo-Arabe (Cheval)

Le cheval Anglo-arabe est une race de cheval créée par le croisement d’un Pur-sang anglais et d’un Pur-sang arabe. C’est une race polyvalente connue pour son athlétisme, son intelligence et sa beauté. L’Anglo-arabe est originaire de France, où il a été développé pour la première fois au 19ème siècle. La race était à l’origine utilisée pour la cavalerie militaire, mais elle est aujourd’hui utilisée pour une variété d’activités, notamment la compétition, l’élevage et le plaisir.

Animer une course

Ce n’est pas « faire le pitre », c’est aller devant en début de parcours. Malheureusement pour les turfistes qui ont joué ce cheval, c’est souvent juste au début.

ANJ

L’Autorité Nationale des Jeux (ANJ) est un organisme public indépendant français créé en 2019. Elle est l’autorité de régulation des jeux d’argent et de hasard en ligne et en points de vente physiques en France. Voici ses principales missions :

  • Protéger les joueurs : L’ANJ s’assure que les jeux d’argent sont proposés de manière responsable et qu’ils ne causent pas de dommages aux joueurs. Elle met en place des mesures pour prévenir le jeu excessif et pathologique, et pour protéger les mineurs.
  • Lutter contre l’addiction au jeu : L’ANJ finance des programmes de recherche et d’information sur le jeu excessif et pathologique. Elle met également en place des outils et des services pour aider les joueurs qui ont des problèmes de jeu.
  • Lutter contre la fraude et le blanchiment d’argent : L’ANJ s’assure que les opérateurs de jeux d’argent respectent les règles en matière de lutte contre la fraude et le blanchiment d’argent.
  • Encadrer l’offre de jeux : L’ANJ fixe les règles et les conditions d’exploitation des jeux d’argent. Elle autorise les opérateurs de jeux et contrôle leur activité.
Antérieurs

Les antérieurs du cheval sont ses deux membres avant. Ils sont composés des os suivants : L’omoplate (scapula), l’humérus, le radius, le cubitus, le carpe, les métacarpes, les phalanges et Le sabot. De l’autre coté du cheval ce sont donc les Postérieurs.

Appel de langue

Bruit effectué pour inciter le cheval à accélérer, lui faire peur, au sulky on peut aussi taper sur le flasque mais discrètement car c’est interdit… (mais déjà vu).

Apprenti (courses hippiques)

Un apprenti, dans les courses hippiques, est un jeune cavalier qui suit une formation en alternance pour devenir jockey ou driver. Il apprend les techniques de monte ou d’attelage, les soins aux chevaux et les règles des courses hippiques. Pour être apprenti, il faut avoir entre 14 et 29 ans, être en bonne condition physique, avoir un bon niveau d’équitation ou d’attelage et être passionné par les chevaux et les courses hippiques. C’est un métier compliqué car il faut faire ses preuves sans monter en course très souvent. On leur réserve certaines courses et on leur donne des avantages dans d’autres épreuves. Pour passer pro, il y a beaucoup d’appelés mais peu d’élus.

Aptitudes

Voici en détail les différentes aptitudes lorsque l’on parle d’un cheval de course.

  • Aptitudes au terrain. Lorsque un cheval aime une certaine surface de piste ou un type de terrain particulier. Exemples : certains chevaux aiment les pistes collantes, d’autres préfèrent les PSF (pistes en sable fibré).
  • Aptitudes à la distance. Selon leur aptitudes les chevaux font plus ou moins bien certaine distances. Certain préfère les courtes, les sprinters. D’autres préfère les longues (stayers). On parle aussi des « flyers » pour des distances intermédiaire ou encore des « milers » pour les spécialistes des distances avoisinants les 1609m ou à peu près.
  • Aptitudes au parcours. Selon la disposition des virages, le côté de la corde et la topologie (montée, descente de la piste) du parcours, certains chevaux ont plus de facilité à appréhender un parcours plutôt qu’un autre. Certains s’adaptent à tout, dans ce cas ce sont des chevaux polyvalents.
  • Autres aptitudes : certains chevaux, souvent costauds, ont plus de facilité à porter du poids, d’autres sont ce qu’on appelle des chevaux saisonniers. Ils aiment par exemple l’hiver ou l’été mais pas les deux. Plus rarement, nos équidés préférés sont plus du matin ou de l’après midi. Leur tempérament différents participe aussi au charme de la discipline.
A.Q.P.S (Autre Que de Pur Sang)

Un cheval AQPS (ou Autre Que Pur-Sang) est un type de cheval de course de galop français qui n’est pas un Pur-Sang (PS). En d’autres termes, il provient d’un croisement entre un Pur-Sang et d’autres races, principalement le Selle Français et l’Anglo-Arabe. Voici quelques informations clés sur les chevaux AQPS :

  • Origine et histoire : La classification AQPS a été créée au début des années 2000 pour distinguer les chevaux de course de galop issus de croisements de Pur-Sang d’autres races en France. Un stud-book officiel dédié à la race a été créé en 2005.
  • Caractéristiques physiques : L’AQPS possède un mélange de caractéristiques physiques du Selle Français et du Pur-Sang : L’ossature et la profondeur du Selle Français, ce qui leur confère une bonne solidité et de la puissance. La musculature et les articulations du Pur-Sang, leur permettant d’être athlétiques et rapides. Taille moyenne : environ 1,60 à 1,65 m au garrot. Allures souples et athlétiques. Robes diverses, principalement bai, alezan et gris.
  • Caractère : Courageux et volontaire. Intelligent et docile, ce qui les rend adaptables et appréciés par les cavaliers. Vifs et énergiques, nécessitant un bon dressage et une main ferme.
  • Disciplines : Principalement utilisés dans les courses d’obstacles en France, où ils excellent grâce à leur puissance, leur agilité et leur endurance. Peuvent également être performants dans d’autres disciplines telles que le concours complet, le dressage ou le saut d’obstacles.

Quelques faits supplémentaires : L’AQPS est une race de chevaux polyvalente et en plein développement en France. Ils sont appréciés pour leurs performances en course d’obstacles, mais aussi pour leur caractère et leur adaptabilité à d’autres disciplines. Si vous êtes intéressé par les chevaux de course ou les chevaux polyvalents, l’AQPS peut être une option intéressante à considérer.

À réclamer (courses)

Une courses à réclamer est un type particulier de course hippique où chaque cheval participant peut être « réclamé » à l’achat par de nouveaux propriétaires depuis le début de la course jusqu’à l’arrivée. Ce format de course est populaire dans plusieurs pays, notamment en France, au Royaume-Uni, et aux États-Unis. Voir définition de  » courses à réclamer « .

Arqana
ARJEL

Autorité de Régulation des Jeux d’argent En Ligne. Organisme officiellement remplacé par l’ANJ en 2019.

Arrière-main

L’arrière-main du cheval est la partie de son corps située derrière la selle. Elle comprend les hanches, la croupe, la queue, les cuisses, les jarrets et les membres postérieurs.

Voici les principales fonctions de l’arrière-main du cheval :

  • Propulsion : L’arrière-main est le moteur du cheval. Elle fournit la puissance nécessaire pour se déplacer, sauter et galoper.
  • Équilibre : L’arrière-main aide le cheval à maintenir son équilibre. Elle permet au cheval de se lever, de se coucher et de tourner.
  • Absorption des chocs : L’arrière-main absorbe les chocs lors de la locomotion. Elle protège ainsi le dos et les articulations du cheval.
Attache-langue

Selon les périodes cet « ustensile » est autorisé ou pas, si bien qu’en ce moment on ne sait pas trop. Cette pratique est parfois jugée cruelle, dangereuse et inefficace. Le risque de blessures et la douleur du cheval sont mis en avant par les « antis » attache-langue. La solution suggérée et de mieux entraîner le cheval et de lui trouver un mors adapté à son confort.

Attelé (trot)

Le trot attelé est une discipline hippique dans laquelle un cheval de course, appelé trotteur, est attelé à un sulky et conduit par un driver. L’objectif est de parcourir une distance déterminée le plus rapidement possible, en maintenant une allure de trot. Le cheval tire cette version moderne d’une charrette, en carbone et autres matériaux choisis pour leur robustesse et leur légèreté. Précision importante : sachez qu’aucune course d’obstacle n’est possible, ceux qui ont essayé ont eu des problèmes.

Voici les règles principales du trot attelé. Le cheval doit trotter tout au long de la course. S’il se met au galop, il est disqualifié. Le driver ne doit pas gêner les autres concurrents. La course est gagnée par le cheval qui franchit la ligne d’arrivée en premier.

Le trot attelé est une discipline très populaire en France. Il existe de nombreuses courses de trot attelé tout au long de l’année, dont certaines sont très prestigieuses, comme le Prix d’Amérique.

Voici quelques-uns des meilleurs trotteurs attelés de l’histoire :

  • Ourasi : Un cheval légendaire qui a remporté 105 courses, dont le Prix d’Amérique à trois reprises.
  • Idéal du Gazeau : Un autre cheval exceptionnel qui a remporté 41 courses, dont le Prix d’Amérique à deux reprises.
  • Bold Eagle : Un cheval récent qui a remporté 28 courses, dont le Prix d’Amérique à quatre reprises.
Attentiste (cheval ou stratégie de course)

On parle d’un cheval attentiste lorsqu’un cheval a besoin d’économiser ses forces en début de course en prenant l’aspiration de ses concurrents. Sans cela, le compétiteur jette ses forces dans la bataille trop tôt dans le parcours de part son tempérament et fini moins vite. Donner un « parcours d’attentiste » lorsque c’est le choix de l’entraîneur, du jockey ou du driver, signifie que le cheval sera positionné caché dans le peloton. Ceci est souvent dans l’espoir d’avoir les ressources nécessaires en fin de parcours pour venir doubler les concurrents et gagner la course.

Autostart

Voiture muni d’ailes mais qui ne vole pas pour autant, l’Autostart est un système de départ utilisé dans les courses hippiques de trot attelé. Il s’agit d’une voiture derrière laquelle les chevaux s’alignent avant le départ de la course. La voiture se met ensuite en mouvement et les chevaux la suivent en trottant. Lorsque la voiture atteint une vitesse prédéterminée, elle s’écarte et les chevaux continuent la course seuls.

L’Autostart présente plusieurs avantages. Il permet d’assurer un départ équitable pour tous les chevaux. En effet, tous les chevaux sont placés sur un pied d’égalité derrière la voiture et aucun cheval n’a l’avantage d’être en tête au départ. Il permet de réduire le risque d’accidents au départ. En effet, les chevaux sont moins susceptibles de se bousculer ou de se blesser lorsqu’ils sont derrière la voiture. Il permet d’augmenter la vitesse des courses. En effet, les chevaux sont déjà lancés lorsqu’ils commencent la course, ce qui leur permet d’atteindre des vitesses plus élevées.

L’Autostart est utilisé dans la plupart des courses hippiques de trot attelé en France et dans de nombreux autres pays. Il est devenu un élément essentiel de ce sport et contribue à rendre les courses plus spectaculaires et plus excitantes. La voiture est généralement une grosse voiture américaine qui peut précéder jusqu’à 18 chevaux.

Avant-main

L’avant-main du cheval est la partie du cheval située devant le cavalier. Elle comprend la tête, l’encolure, les épaules et les membres antérieurs.

Voici les principales fonctions de l’avant-main du cheval.

Direction : L’avant-main est responsable de la direction du mouvement du cheval. Le cavalier utilise les rênes pour diriger la tête du cheval, et le cheval suit le mouvement de sa tête. Équilibre : L’avant-main aide le cheval à maintenir son équilibre. Le cheval utilise ses membres antérieurs pour se soutenir et pour absorber les chocs lors de la locomotion. Sensation : L’avant-main est la partie la plus sensible du cheval. La tête du cheval est dotée de nombreux organes sensoriels, tels que les yeux, les oreilles, les naseaux et les vibrisses. Ces organes sensoriels permettent au cheval de percevoir son environnement.

Voici les principaux os et muscles de l’avant-main du cheval. La tête du cheval est composée de nombreux os, dont le crâne, la mandibule, les maxillaires, les os nasaux et les os zygomatiques. L’encolure du cheval est composée de sept vertèbres cervicales. Épaules: Les épaules du cheval sont composées de l’omoplate et de la clavicule. Les membres antérieurs du cheval sont composés du bras, de l’avant-bras, du genou, du canon, du paturon et du pied.

Muscles. Les masséters sont les muscles qui permettent au cheval de mastiquer tandis que les temporaux sont les muscles qui permettent au cheval d’ouvrir la bouche. Autres muscles, les longs fléchisseurs du cou permettent au cheval de baisser la tête tandis que les longs extenseurs du cou permettent au cheval de lever la tête. Les deltoïdes sont les muscles qui permettent au cheval de bouger son épaule. Le biceps brachial est le muscle qui permet au cheval de fléchir son coude. Le triceps brachial est le muscle qui permet au cheval d’étendre son coude.

Avoir du gaz (expression hippique)

Cette expression peut être utilisée dans bien des sports mais elle est typiquement utilisée dans le domaine des courses de chevaux. Les turfistes l’utilisent pour décrire un cheval qui « va bien » en course, qui va vite et semble aller librement à un instant du parcours. Il semble surtout posséder des ressources supplémentaires et donne l’impression de pouvoir gagner ou finir vite son parcours.

B
Balancier

Comme les chevaux qui galopent opèrent un certain mouvement avec leur corps et qu’ils ne s’allongent pas au passage du poteau contrairement aux sprinters humains, cela arrive fréquemment que 2 chevaux à la lutte soit à peu près à égalité mais que le mouvement naturel de l’un lui permette de devancer l’autre sur la ligne d’arrivée. De part ce mouvement cela se joue dans ce cas là uniquement à la chance. Autrement dit, une arrivée se jouant « au balancier » signifie que si c’est votre cheval qui gagne vous êtes dans un bon jour, sinon vous allez « manger la feuille » toute la journée.

Base Quinté

Parfois en béton, parfois friable, notez que le béton est friable. Notre base à nous elle est en or, m’enfin c’est la plus solide ! Chaque jour dans notre rubrique « Base Quinté en Or » notre expert des courses de chevaux vous propose son cheval préféré pour jouer en base de vos tickets PMU. Il a une très belle réussite depuis 2012.

Mais être le meilleur cheval de notre pronostic ne signifie pas que le cheval est à suivre chaque jour avec un niveau de confiance similaire. Le niveau de confiance varie et nous vous indiquons cet indice de confiance. Je pense que c’est une aide précieuse pour prendre votre décision : découvrir cette rubrique !

Betting

Traduction de Betting : le fait de parier. L’expression très utilisée dans les paris hippiques « appuyé au betting » signifie que le cheval est tout simplement très joué au pari mutuel. Cela signifie que sa cote est plus basse que sa cote prévisible « logiquement ».

Parier signifie risquer quelque chose de valeur, généralement de l’argent, sur l’issue d’un événement incertain. En d’autres termes, c’est un pari où vous prédisez qu’un certain résultat se produira et vous pariez quelque chose dessus. Voir définition de Pari.

Black Type

Dans la discipline du galop, le « Black Type » est l’écriture en gras dans le livret signalétique d’un cheval qui a terminé dans les trois premiers dans une course de niveau listed ou supérieure. En effet, le cas échéant, cela permet aux futurs éleveurs de voir tout de suite les meilleures performances et cela est donc une donnée très importante dans le domaine des courses.

L’expression « lui donner du black type » est utilisée par les entourages des chevaux qui souhaitent que leur cheval « sorte du lot » grâce à cette inscription dans le but de lui donner une carrière à la reproduction. Par exemple, une jument A qui est « black type » sera donnée plus volontiers aux meilleurs étalons qu’une jument B non labelisée black type. En pratique, cela augmente considérablement la valeur financière d’une future poulinière.

Bookmaker

Un bookmaker, aussi appelé preneur de paris, est un professionnel qui organise et gère des paris sur divers événements, le plus souvent sportifs.

En France le bookmaker hippique est responsable d’encaisser les mises, c’est-à-dire collecter l’argent des parieurs avant l’événement et de payer les gains, c’est-à-dire de distribuer les gains aux parieurs qui ont placé un pari gagnant après l’événement. Les bookmakers peuvent être seulement des personnes morales en France et ils opèrent seulement en ligne comme le fait Zeturf ou encore GenyBet Turf. Seul le PMU est habitilité à être le bookmaker hippique dans des lieus physiques tels que les hippodromes ou les points de vente.

Au sens Anglo Saxon du terme, Bookmaker désigne une institution qui permet de jouer en cote fixe sur les courses de chevaux. Jouer à cote fixe sur les courses est interdit par l’ANJ en France au profit des paris mutuels où la cote varie en fonction des mises des turfistes. En France, l’activité de bookmaker est réglementée par l’ANJ. Seuls les opérateurs agréés par l’ANJ sont autorisés à proposer des paris en ligne en France.

Voici quelques synonymes de bookmaker :

  • Pari mutuel
  • Preneur de paris
  • Opérateur de paris
  • букмекер (en russe)
  • Buchmacher (en allemand)
  • Bookie (en anglais)

Voici quelques exemples de bookmakers en France :

  • PMU
  • Betclic
  • Winamax
  • Unibet
  • Zebet
  • Zeturf
  • GenyBet Turf
Bottom-weight

Dans les courses de galop on appelle « Bottom-weight » le cheval qui porte le poids le plus léger au départ. Cet avantage est en général dû à des performances moins bonnes que les concurrents dans les courses à handicap ou dû à des gains moins élevés dans les courses à conditions… Des remises de poids peuvent être dues à d’autres conditions de courses comme l’âge ou le sexe du cheval ou encore si il a déjà gagné une ou plusieurs courses de la même catégorie.

Bouchons d’oreilles

Les bouchons sont généralement utilisés pour calmer un cheval avant la course et en début de parcours. Parfois le driver ou jockey débouche les oreilles de sa monture pour le « réveiller » et le motiver dans le sprint final ou avant d’ailleurs. Cela est censé produire un effet second souffle et fonctionne très bien pour certains chevaux, moins bien pour d’autres. La encore, cet équipement du cheval de compétition peut être utile dans certains cas ou inutile dans d’autres mais cet artifice est très utilisé et globalement reconnu pour son efficacité.

Bras

L’expression « gagner au bras » signifie que le jockey n’a pas eu besoin de sa cravache. « Il a pas de bras » est une expression désignant un jockey qui n’a pas pu pousser jusqu’au bout, pas de bras pas de chocolat.

Breeches

Définition : Pantalon du jockeys de galop. C’est plus dur à prononcer que pantalon mais ça fait expert ! Dans les faits, le Breeches est pantalon qui ne couvre pas toute la jambe. C’est un mot anglais que l’on peut traduire par « culotte ».

C
Canter

Dans le contexte d’une course PMU. Il s’agit des derniers échauffements d’un cheval entre 2 et 10 minutes avant le départ d’une course, ses derniers « trots » ou « galops » d’essai. Le canter a pour but de préparer le cheval pour que sa forme soit optimale au top départ, pour qu’il soit près physiquement pour fournir sa bonne valeur et bien évidement pour qu’il est le moins de chance possible de se blesser. dans le langage courant, l’expression « gagner dans un canter » signifie qu’un cheval a gagné très facilement, comme s’il s’était simplement échauffer pendant la course.

Dans le contexte de l’équitation. Le canter est souvent enseigné aux cavaliers après qu’ils maîtrisent le pas et le trot, car il nécessite un bon équilibre et un bon contrôle du cheval. Il est également une allure cruciale pour de nombreuses figures de dressage et pour les transitions dans différentes disciplines équestres.

Castré (cheval hongre)

Un cheval castré s’appelle un hongre. Sans rentrer dans les détails techniques ça vous calme un mâle excité de suite. La castration est effectuée pour rendre le cheval plus docile et plus facile à gérer. Les hongres sont souvent utilisés dans diverses disciplines équestres, y compris les courses, le dressage, le saut d’obstacles et l’équitation de loisir. La castration élimine le comportement agressif ou distrait souvent associé aux étalons, permettant ainsi aux hongres de se concentrer mieux sur leur entraînement et leur performance.

Chad (Afrijeux)

Difficile de savoir exactement comment sont organisés les paris turf au Chad. D’après nos recherches, la société Afrijeux proposerait quelques points de vente physiques dans les grandes villes et un site internet dédié aux paris. Le site Afrijeux semble réservé aux tchadiens car nous n’avons pas réussi à y accéder depuis la France.

Champ Total

Le Champ Total est une option de pari où le parieur choisit un cheval spécifique pour gagner ou se placer (dénommé cheval de base), et couvre toutes les autres combinaisons possibles pour les autres places de la course (dénommés chevaux associés). En d’autres termes, le parieur mise sur un cheval précis et, pour les autres positions, tous les chevaux participants sont inclus dans sa formule de pari.

Un Cheval qui sait lire et écrire

C’est une expression à connotation affective pour parler d’un cheval qui connaît son métier de compétiteur par cœur car il a participer à de très nombreux tournois dans sa carrière. Souvent utilisé pour des chevaux âgés, qui savent parfaitement ce qu’on attend d’eux à l’entraînement et en piste.

Choco PMU (Chocolat)

Selon certaines personnes c’est un cheval presque « sûr » (out est dans le presque) et pourtant proposé à cote respectable au PMU. Pour d’autres c’est LE briseur de PEL ! Une chose est sûre, il faut toujours jouer raisonnablement car rien n’est jamais garanti dans les jeux d’argent. L’expression « Choco » pour parler d’un partant est tout à fait affective, surtout quand il gagne à belle cote !

Chuchoté

Expression utilisée surtout sur les hippodromes. Se dit d’un cheval qui travaille bien le matin sans que ce soit écrit dans la presse hippique. Les bruits d’écuries sont bons. Souvent cela signifie que le cheval travaille bien le matin ou encore que sa préparation s’est déroulée comme son entraîneur le souhaitait.

Parfois cela désigne un cheval qui semble en pleine forme, qui a le poil soyeux et qui est énergique dans son comportement. Il semble vouloir en découdre rapidement, semble sûr de lui au ronde présentation et « tire l’argent de la poche » aux joueurs qui se laissent séduire par son physique flatteur.

Clairefontaine Deauville (hippodrome)

L’hippodrome de Clairefontaine est situé à Deauville (l’autre hippodrome de Deauville est celui de La Touque, dans les programmes du PMU, l’hippodrome de La Touque est noté seulement Deauville). Le nom de Clairefontaine-Deauville ou simplement de Clairefontaine est utilisé dans les programmes. Que ce soit l’un ou l’autre des termes, ils désigne un seul et même lieu. L’hippodrome est connu mondialement pour sa beauté séculaire et les milliers de fleurs qui décorent les allées, les maisons typiques de la région et le parcours. Ce lieu festif accueille les courses essentiellement l’été lors du bien nommé « meeting d’été ». En général plus de 20 réunions de courses y sont proposés de fin Juin à début Octobre. Si vous souhaitez passer un moment hors du temps, ce stade hippique est une véritable bulle d’oxygène pour faire corps avec la nature.

Classe (Cheval)

Ou « cheval de classe ». Désigne un cheval très bon avec un potentiel sportif élevé ou un palmarès élogieux ou les deux. Dans l’étude d’une course, le « cheval de classe » du lot est celui qui a remporté les meilleurs titres parmi tous les partants. Parfois utilisé par rapport aux origines génétiques ou à la qualité supposée à l’entraînement le matin. Phrase typique : « je pense que c’est un cheval de classe » signifie que le cheval est présumé avoir les aptitudes pour réaliser une belle carrière, qu’il montre de belles choses sur les pistes d’entraînement par rapport à ses congénères et qu’il est estimé par son entourage.

Code des courses

La loi c’est lui : le Code des Courses et de l’Exploitation des Chevaux. C’est un ensemble de réglementations en France qui régit les courses hippiques, y compris l’organisation des courses, les règles de participation, les obligations des entraîneurs, des jockeys, des propriétaires de chevaux, etc. Ce code est supervisé par des organismes comme France Galop et LeTROT. Voici quelques-uns des rôles importants du code des courses :

Organisation des Courses

  • Réglementation des conditions d’organisation des courses.
  • Définition des catégories et des types de courses (plat, obstacles, trot attelé, trot monté).
  • Règles de fonctionnement des hippodromes.

Réglementation des Participants :

  • Critères d’éligibilité des chevaux pour participer aux courses.
  • Règles relatives aux propriétaires, entraîneurs, jockeys, drivers et lads.
  • Conditions de licences et d’autorisations pour les professionnels du secteur.

Dispositions Sanitaires et de Bien-Être Animal :

  • Normes de soins et de traitement des chevaux.
  • Protocoles de contrôle anti-dopage et de lutte contre les pratiques frauduleuses.
  • Règles de sécurité et de bien-être pendant les compétitions et les entraînements.

Aspects Financiers et Juridiques :

  • Modalités de répartition des gains et des primes.
  • Règlement des litiges et des sanctions en cas de non-respect des règles.
  • Aspects relatifs aux paris et à la fiscalité des gains.
    Contrôle et Supervision :

Contrôle et Supervision :

  • Rôles des institutions de régulation comme France Galop pour les courses de galop et LeTROT pour les courses de trot.
  • Mise en place de commissions de contrôle et de régulation.

Le code des course est essentiel pour garantir l’intégrité, la transparence et la sécurité des courses hippiques en France. Les différentes dispositions sont régulièrement mises à jour pour s’adapter aux évolutions du secteur et aux nouvelles exigences en matière de bien-être animal et de pratiques sportives. Vous trouverez le code des courses complet au trot ici et le code des courses mis à jour pour le galop .

« Comme un avion »

Expression appréciée des turfistes lorsqu’un cheval qui fini très vite sa course (mais trop tard en général). Coûte souvent cher le coup d’après mais permet parfois de faire un joli coup, voir parfois une très belle affaire.

Commissaires

Officiels chargés de contrôler la régularité d’une course, notez qu’ils sont souvent bénévoles, passionnés et qu’ils nous sortent des sacrés décisions des fois ! Un commissaire aux courses est une personne ayant des responsabilités spécifiques et cruciales dans le déroulement et la régulation des courses de chevaux. Voici un aperçu de ses rôles et fonctions :

  1. Supervision des courses : Les commissaires surveillent le déroulement des courses pour s’assurer qu’elles se déroulent de manière équitable et selon les règles établies. Ils veillent à la régularité et à l’intégrité des épreuves.
  2. Application des règlements : Ils sont chargés de faire respecter les règlements des courses. Cela inclut vérifier que les chevaux et les jockeys respectent les règles avant, pendant et après la course.
  3. Enquêtes et décisions : En cas d’incidents survenus pendant une course (comme des interférences ou des infractions), les commissaires mènent des enquêtes. Ils analysent les vidéos, interrogent les jockeys et autres personnes impliquées, et prennent des décisions qui peuvent inclure des sanctions ou des disqualifications.
  4. Validation des résultats : Après chaque course, les commissaires valident les résultats officiels. Ils s’assurent que toutes les vérifications nécessaires ont été effectuées et que les résultats sont corrects avant d’être annoncés.
  5. Gestion des plaintes : Ils traitent les plaintes et les objections déposées par les propriétaires, les entraîneurs ou les jockeys concernant le déroulement de la course.
  6. Assurance de la sécurité : Ils veillent également à la sécurité des chevaux et des jockeys, en s’assurant que les conditions de la piste sont adéquates et que les équipements utilisés sont conformes aux normes de sécurité.
  7. Communication avec les parties prenantes : Les commissaires communiquent régulièrement avec les propriétaires de chevaux, les entraîneurs, les jockeys et les parieurs pour s’assurer que tous comprennent et respectent les règles.

En somme, les commissaires aux courses jouent un rôle essentiel pour maintenir l’intégrité et l’équité des courses de chevaux, garantissant que les compétitions se déroulent dans des conditions justes et sécuritaires pour tous les participants.

Corde (de départ)

La « corde » au PMU (Pari Mutuel Urbain) fait référence à la position des chevaux par rapport à la barrière intérieure de la piste de course. Voici quelques détails pour mieux comprendre ce concept :

  1. Position de la corde : La corde est la barrière la plus proche de la ligne intérieure de la piste. Lors d’une course, les chevaux qui partent près de la corde ont généralement un avantage car ils ont moins de distance à parcourir, surtout dans les virages.
  2. Numérotation des stalles : Dans les courses de trot ou de galop, les chevaux sont placés dans des stalles de départ numérotées. Le cheval situé à la stalle numéro 1 est celui qui est le plus proche de la corde.
  3. Importance stratégique : La position de la corde est cruciale car elle peut influencer la stratégie des jockeys et des drivers. Les chevaux partant près de la corde peuvent économiser de l’énergie en parcourant une distance plus courte.
  4. Expression courante : On peut entendre des expressions comme « prendre la corde » ou « rester à la corde », qui signifient que le cheval reste près de la barrière intérieure pour maximiser son avantage.
  5. Courses sur différents types de pistes : La pertinence de la position de la corde peut varier en fonction des caractéristiques de la piste (piste plate, piste en herbe, piste en sable, etc.) et de la distance de la course.

En résumé, la « corde » au PMU est un élément stratégique dans les courses de chevaux, influençant le déroulement et l’issue de la compétition.

Cote (PMU)

La cote d’un cheval est le rapport pour 1€ de mise en jeu simple gagnant sur un cheval. Lorsque vous parier sur un cheval dont la cote est de 5/1 vous récupérez donc 5 € si vous avez misez 1 €, 10 € si vous avez misé 2 € etcétéra… Quand on dit « une pièce pour la cote » c’est qu’on va perdre mais qu’on aurait pu gagner gros.

Couplé GP

Un « couplé GP » est un terme utilisé dans les paris hippiques en France. Voici ce qu’il signifie :

  • Couplé : C’est un type de pari où vous devez choisir deux chevaux qui finiront parmi les premiers de la course. Il y a plusieurs variantes du pari couplé :
    • Couplé gagnant : Les deux chevaux choisis doivent terminer aux deux premières places, quel que soit l’ordre.
    • Couplé placé : Les deux chevaux choisis doivent terminer parmi les trois premiers.
  • GP (Gagnant-Placé) : Cela signifie que votre pari « couplé » est combiné en deux parties, l’une en couplé gagnant et l’autre en couplé placé.

Ainsi, un couplé GP pourrait être interprété comme un pari où vous choisissez deux chevaux, et vous gagnez si les deux chevaux sont soit premiers, soit placés parmi les premiers, selon les règles spécifiques de la course et du pari.

Cependant, l’interprétation la plus courante serait simplement de se référer à une combinaison des paris gagnants et placés sur deux chevaux sélectionnés dans une course.

Course trop mauvaise pour être exacte

Quand un journaliste vous explique pendant 10 minutes que tel cheval est imbattable et que finalement il termine dernier, le commentateur se rattrape comme il peut avec cet expression empreinte d’impuissance. C’est la glorieuse incertitude du turf mais elle apparaît être réaliste car, comme tous les êtres vivants, les chevaux ne sont pas des machines et sont parfois tout simplement dans un « mauvais jour ».

Crack

Cheval exceptionnel, qui rapporte beaucoup… à son entourage… L’expression hippique « crack » sert à catégoriser un cheval intrinsèquement si son palmarès est éloquent. Parfois, l’expression est aussi utilisée familièrement pour parler d’un cheval comparativement aux autres participants à une course.

Cravache

Bâton utilisé pour « taper » un cheval et le faire avancer plus vite puisque la carotte n’est pas autorisée en course. La cravache est un outil utilisé par les jockeys dans les courses de chevaux. Voici un aperçu détaillé de son rôle et de son utilisation :

  1. Définition et Description :
    • La cravache est une sorte de fouet court utilisé principalement pour encourager le cheval à aller plus vite. Elle est composée d’une poignée, d’une tige flexible, et d’un claquette (ou clapet) à l’extrémité, qui peut être en cuir ou en matériau synthétique.
  2. Rôle et Utilisation :
    • Motivation : La cravache est utilisée pour stimuler le cheval, surtout dans les phases décisives de la course, afin d’augmenter son effort et sa vitesse.
    • Guidage : Elle peut aussi servir à guider le cheval, en appuyant sur les côtés du cheval pour le faire changer de direction.
    • Correction : Utilisée avec parcimonie, elle peut aider à corriger des comportements indésirables, comme un cheval qui se déporte.
  3. Réglementation :
    • Usage Limité : L’utilisation de la cravache est strictement réglementée dans les courses de chevaux. Des règles précises déterminent le nombre de coups de cravache autorisés et les moments où elle peut être utilisée.
    • Sécurité et Bien-être : Les règles visent à assurer le bien-être des chevaux. Un usage excessif ou incorrect de la cravache peut entraîner des sanctions pour le jockey, incluant des amendes ou des suspensions.
    • Matériaux et Conception : Les cravaches modernes sont conçues pour minimiser le risque de blessure. Par exemple, elles doivent avoir une clapette souple pour éviter de faire mal au cheval.
  4. Controverses et Réformes :
    • Débat sur l’Éthique : L’utilisation de la cravache est parfois controversée. Les défenseurs des droits des animaux plaident pour des restrictions plus strictes, voire une interdiction totale.
    • Changements Récents : Certaines juridictions ont déjà introduit des réformes pour limiter l’usage de la cravache. Par exemple, des limites plus strictes sur le nombre de coups permis et l’introduction de cravaches spéciales qui sont moins susceptibles de causer de la douleur.
  5. Entraînement des Jockeys :
    • Les jockeys reçoivent une formation spécifique sur l’utilisation correcte et éthique de la cravache, afin de garantir qu’ils l’utilisent de manière appropriée et respectueuse envers les chevaux.

En somme, la cravache est un outil traditionnel dans les courses de chevaux, mais son utilisation est de plus en plus encadrée pour garantir le bien-être des animaux et le fair-play dans les compétitions.

D
D.A.I.

Apprenez facilement ce que signifie le symbole DAI au PMU. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce terme hippique et son incidence pour les turfistes.

Tout savoir sur ce terme hippique. C’est quoi Dai au PMU ? « DAI » est l’acronyme de Disqualifié Allures Irrégulières. Il est utilisé officiellement par le PMU pour désigner un cheval disqualifié dans une course de trot attelé lorsque ce cheval a pratiqué une allure répréhensible par le code des courses officiel des courses de trot.

Un cheval DAI est-il remboursé ?

Incidence pour les turfistes : lorsqu’un concurrent est disqualifié pour allures irrégulières, il n’est jamais remboursé par le PMU ! Les paris effectués sur ses chances sont donc perdants.

À savoir : Un cheval DAI n’est pas remboursé par le PMU.

Sachez qu’un cheval peut être disqualifié en direct par les commissaires dans le cas où ses allures sont facilement visibles. Les officiels doivent toutefois procéder parfois à une enquête pour visionner et revisionner le film de la course. Ces vérifications sont nécessaires pour être certain que les allures du cheval sont répréhensibles. Au course de cette enquête, l’arrivée demeure provisoire. Une fois le résultat de l’enquête connu et entériné, l’arrivée est modifié ou non. Le résultat de la course revêt alors son caractère officiel et définitif.

DPG = DAI ?

Toujours dans les courses de trot, il existe également un sigle D.P.G. qui signifie littéralement Disqualifié Poteau Galop qui est utilisé lorsque le cheval passe la ligne d’arrivée dans l’allure du galop car c’est une allure interdite dans cette discipline bien évidement. Pour les turfistes, DPG revient au même que DAI mais donne une précision supplémentaire.

Ce cheval est DAI car il évolue dans des mauvaises allures
Les allures du cheval à droite de cette image ne sont plus celles du trot régulier il va être DAI

Lorsqu’un cheval est marqué DAI dans les programmes, sachez qu’il ne sera en aucun cas remboursé par le PMU car il est considéré comme ayant pris part à la course. En savoir plus sur les allures du cheval aux courses.

Dead-heat

L’expression Dead-heat signifie que deux chevaux (ou plus) sont arrivés ex-aequo. En français, « dead-heat » se traduit par « ex aequo » ou « égalité parfaite. » Ce terme est utilisé pour décrire une situation dans une course ou une compétition où deux ou plusieurs participants terminent exactement au même moment, rendant impossible la détermination d’un vainqueur clair.

Dans le contexte sportif, notamment dans les courses de chevaux ou l’athlétisme, une égalité parfaite est souvent déterminée grâce à la technologie de la photo-finish, qui capture le moment exact où les concurrents franchissent la ligne d’arrivée. Si la photo-finish ne permet toujours pas de désigner un gagnant, le résultat est déclaré ex aequo et les participants partagent les honneurs ou le prix.

Le saviez vous ? On compte quelques triples Dead-Heat dans l’histoire des courses, heureusement que les rapports sont calculés par une machine désormais !

Débourrage (débourrer un cheval)

Dressage, dresser le cheval pour en faire un compagnon docile. Débourrer un cheval signifie l’éduquer pour qu’il accepte d’être monté et qu’il réponde aux aides du cavalier. C’est une étape fondamentale dans l’entraînement d’un cheval, généralement effectuée lorsque le cheval est jeune, souvent autour de l’âge de 3 ans. Le débourrage comprend plusieurs étapes :

  1. Habituation à l’équipement : Le cheval apprend à accepter le harnachement, notamment la selle et le filet ou encore le sulky pour les trotteurs de compétition.
  2. Manipulation au sol : Le cheval est travaillé en longe, en liberté ou en main pour répondre aux ordres de base.
  3. Acceptation du cavalier : Le cheval apprend à accepter la présence et le poids du cavalier sur son dos ou dans le sulky.
  4. Réponses aux aides : Le cheval est entraîné à répondre aux aides de base du cavalier, comme les aides à la direction (rênes) et à l’impulsion (jambes).

Le débourrage doit être effectué de manière progressive et douce pour garantir que le cheval développe une attitude positive envers le travail sous la selle et/ou au sulky.

Décharge

Avantage au poids accordé aux apprentis mais également, sous certaines conditions de course, aux femmes jockey. La décharge pour un apprenti lad jockey est une réduction du poids que le jockey doit porter lors d’une course. Cette mesure vise à compenser l’inexpérience de l’apprenti et à lui donner une chance équitable de concurrencer les jockeys plus expérimentés.

Encouragement à la formation : La décharge est conçue pour encourager les propriétaires et les entraîneurs à donner des opportunités aux jeunes jockeys en formation, leur permettant d’acquérir de l’expérience en course. La décharge est donc un élément essentiel dans le système de formation des jockeys, offrant une aide précieuse aux jeunes talents en début de carrière.

Déclassé (cheval)

Expression pour désigner un cheval qui est au dessus du lot, intéressant à jouer si vous êtes le seul à le penser… Un cheval « déclassé » dans le contexte des courses hippiques désigne un cheval dont les performances récentes, les handicaps ou les conditions de course suggèrent qu’il court dans une classe ou une catégorie inférieure à son véritable niveau de capacité ou de talent. Voici quelques explications plus détaillées sur ce terme :

  1. Niveau de compétition : Un cheval déclassé participe à une course où le niveau de ses concurrents est inférieur à ce qu’il a habituellement affronté ou à son potentiel réel. Cela signifie qu’il a une meilleure chance de gagner contre ces adversaires.
  2. Handicap : En course de handicap, chaque cheval porte un poids déterminé en fonction de ses performances passées. Un cheval déclassé pourrait être un cheval qui, pour diverses raisons, est jugé en dessous de sa valeur réelle par le handicapeur, et donc, il porte moins de poids qu’il ne le devrait normalement.
  3. Changement de catégorie : Parfois, un cheval peut être engagé dans une course de niveau inférieur après avoir couru dans des courses de plus haut niveau. Cela peut se produire pour diverses raisons, comme une baisse temporaire de forme, des problèmes de santé antérieurs ou une stratégie de l’entraîneur pour redonner confiance au cheval.
  4. Stratégie de l’entraîneur : Les entraîneurs peuvent inscrire un cheval dans des courses de niveau inférieur pour diverses raisons stratégiques, comme augmenter ses chances de victoire, ajuster les gains ou simplement trouver une course plus facile après une série de performances décevantes.
  5. Évaluation erronée : Il arrive aussi qu’un cheval ait été mal évalué lors de ses premières courses, et qu’une meilleure évaluation de ses capacités montre qu’il est bien supérieur à ses concurrents actuels.

En résumé, un cheval déclassé est généralement perçu comme étant plus fort ou plus talentueux que ses concurrents actuels, ce qui en fait souvent un favori pour gagner la course.

Déferrage pour les trotteurs

Le déferrage des trotteurs est primordial pour son confort et sa performance. Il existe quelques manières de présenter un cheval dans les compétitions de trot en France. Voici les 9 manières autorisés de déferrer un cheval selon le code des courses et comment traduire les acronymes utilisés dans le programme officiel du PMU :

  1. Déf4 : Si la mention « Déf4 » ou « D4 » est inscrite au programme, cela signifie que le cheval est pieds nus. C’est à dire « déferré des quatre pieds ». Libéré du poids de leurs fers, les trotteurs réalisent le plus souvent leur meilleures performances ainsi présentés.
  2. DéfP : lorsque la mention « DéfP » ou « DP » apparaît sur le programme, cela signifie que le cheval court déferré des postérieurs (pieds arrières) mais ferré des antérieurs (pieds avants). Ce mode de déferrage est souvent utilisé pour un meilleur équilibre dans l’effort.
  3. DéfA : lorsque la mention « DéfA » ou « DA » apparaît sur le programme, cela signifie que le cheval court déferré des antérieurs (pieds avants) mais ferré des postérieurs (pieds arrières). Ce mode de déferrage est souvent utilisé lorsque le cheval a déjà « usé » ses pieds arrières.
  4. PA : Si la mention « PA » est inscrite au programme, cela signifie que le cheval est plaqué (protégé par une plaque non métallique en plastique, nylon, kevlar, caoutchouc…) des antérieurs et ferré des postérieurs. C’est à dire que le cheval est muni d’une plaque ou d’une protection aux antérieurs.
  5. PP : Si la mention « PP » apparaît, cela signifie que le cheval est plaqué (protégé par une plaque non métallique en plastique, nylon, kevlar, caoutchouc…) des postérieurs et ferré des antérieurs. Autrement dit que le cheval est muni d’une plaque ou d’une protection à chaque postérieur.
  6. P4 : lorsque la mention « P4 » apparaît sur le programme, cela signifie que le cheval est plaqué (protégé par une plaque non métallique en plastique, nylon, kevlar, caoutchouc…) des postérieurs et des antérieurs. Autrement dit que le cheval est muni d’une plaque ou d’une protection sous ses 4 pieds.
  7. DA/PP : Le cheval est ici déferré des antérieurs (DA) et plaqué des postérieurs (PP). Ce mode de déferrage est parfois présenté dans certains programme par l’abréviation inversée PpDa.
  8. DP/PA : Le cheval est ici déferré des postérieurs (DP) et plaqué des antérieurs (PA). Ce mode de déferrage est parfois présenté dans certains programme par l’abréviation inversée PaPd.
  9. ∅ : si rien n’est indiqué dans la liste des partants, c’est que le cheval est simplement ferré avec des « fers classiques » soit en acier doux soit en aluminium plus léger, le plus utilisé de nos jours. C’est donc dans ce cas un poids certains qui peut parfois empêcher le cheval de faire sa meilleur valeur mais cela lui rend la course plus confortable. Les fers en vrai fer ont donné leur nom à cet équipement mais la matière n’est plus utilisée depuis la révolution industrielle et l’arrivée de l’acier vers 1880.
Deux sur Quatre (2 sur 4)

Le 2 sur 4 est un type de pari proposé par le PMU (Pari Mutuel Urbain) en France, qui consiste à choisir deux chevaux parmi les partants d’une course. Pour gagner ce pari, il suffit que les deux chevaux choisis se classent parmi les quatre premiers de la course, quel que soit leur ordre d’arrivée.

Voici les principales caractéristiques du pari 2 sur 4 :

  1. Choix des chevaux : Le parieur doit sélectionner deux chevaux parmi tous les partants de la course.
  2. Conditions de gain : Les deux chevaux choisis doivent finir dans les quatre premiers de la course, peu importe leur ordre. Par exemple, si vous pariez sur les chevaux numéro 3 et numéro 7, vous gagnez si les chevaux 3 et 7 se classent parmi les quatre premiers, peu importe leur position exacte (1er, 2e, 3e ou 4e).
  3. Gain : Le montant du gain dépend de la cote des chevaux et du nombre de parieurs ayant fait le même pari. Le PMU utilise un système de mutualisation des paris, ce qui signifie que les gains sont répartis entre tous les gagnants après déduction des prélèvements.
  4. Simplicité : Ce type de pari est apprécié pour sa simplicité et ses chances de gain relativement élevées comparées à d’autres types de paris plus complexes comme le Quinté+ ou le Tiercé.
  5. Stratégie : Le 2 sur 4 est souvent utilisé par les parieurs pour sécuriser leurs mises, car il offre une probabilité de gain plus élevée, même si les gains peuvent être plus modestes comparés à des paris plus risqués.

Exemple de pari 2 sur 4 :

  • Vous pariez sur les chevaux numéros 3 et 5.
  • Pour gagner, il faut que ces deux chevaux terminent dans les quatre premiers de la course.
  • Résultats possibles pour gagner : 3 et 5 peuvent finir 1er et 2e, 2e et 3e, 3e et 4e, 1er et 4e, etc.

Le 2 sur 4 est donc une option intéressante pour les parieurs cherchant à augmenter leurs chances de gagner tout en minimisant les risques.

Disqualifié

Adieu veaux, vaches et cochons… Et chevaux. Dans le contexte des courses hippiques et des paris au PMU, un cheval « disqualifié » signifie qu’il a été officiellement exclu de la course après avoir enfreint une règle spécifique ou pour des raisons liées à sa performance ou à son comportement. Voici quelques raisons courantes de disqualification et ses implications pour les parieurs :

Raisons de disqualification

  1. Comportement irrégulier : Si un cheval se comporte de manière imprévisible ou dangereuse pendant la course, il peut être disqualifié pour des raisons de sécurité ou de gêne.
  2. Infractions aux règles : Un cheval peut être disqualifié pour avoir enfreint les règles de la course, comme changer de ligne de manière irrégulière, interférer avec d’autres chevaux ou ne pas respecter les distances de sécurité. Au trot, cela concerne le plus souvent les problèmes d’allures, le cheval est alors DAI.
  3. Tests de dopage : Après la course, un cheval peut être disqualifié si des substances interdites sont trouvées dans son système lors des contrôles antidopage.

Implications pour les parieurs

  1. Mise remboursée : Selon les règles du PMU, si un cheval est disqualifié avant le départ de la course ou déclaré non-partant, les paris placés sur ce cheval sont généralement remboursés.
  2. Après le départ : Si un cheval est disqualifié après le départ comme pour le cas d’un cheval DAI, les paris sur ce cheval sont perdants. Les résultats de la course sont ajustés en conséquence, et les gains sont calculés en fonction des chevaux restants et de leur position.
  3. Paris multiples : Dans les paris combinés ou multiples (comme le Trio, le Quarté+, le Quinté+, etc.), la disqualification d’un cheval peut affecter la validité de ces paris. Les paris sont ajustés selon les règles spécifiques de chaque type de pari.
  4. Information officielle : Les disqualifications sont généralement annoncées par les commissaires de course et sont officiellement enregistrées dans les résultats de la course. Ces informations sont disponibles sur le site du PMU et dans les points de vente.

La disqualification d’un cheval est une situation regrettable pour les parieurs, mais elle fait partie des règles strictes qui régissent les courses hippiques pour assurer l’équité et la sécurité. Il est important pour les parieurs de se tenir informés des résultats officiels et des éventuelles disqualifications pour comprendre l’impact sur leurs paris.

Distance

La distance peut être un terme utilisé pour parler de la longueur du parcours dans une épreuve. Ce terme peut également mesurer l’écart à l’arrivée d’une course de galop. Distances à l’arrivée dans une cours de galop. Nez = à un poil de cul, j’étais riche, Tête = arff vraiment pas passé loin, Encolure = pas loin quand même grr, 1L = 1 longueur, 2L = 2 longueurs…

Driver

« Pilote » d’un sulky au trot attelé. Un « driver » dans le contexte des courses hippiques et du PMU (Pari Mutuel Urbain) fait référence à la personne qui conduit un sulky dans les courses de trot attelé. Le sulky est un petit véhicule léger à deux roues dans lequel le driver est assis pendant la course. Voici une explication détaillée du rôle et des responsabilités d’un driver :

Rôle et Responsabilités du Driver

  1. Conduite du Sulky : Le driver est responsable de la conduite du sulky, veillant à ce que le cheval maintienne un trot régulier tout au long de la course. Il doit guider le cheval de manière stratégique pour optimiser sa performance.
  2. Stratégie de Course : Le driver doit élaborer et exécuter une stratégie de course efficace. Cela inclut la prise de décision en temps réel sur la position du cheval, quand accélérer ou ralentir, et comment manœuvrer parmi les autres chevaux et sulkies.
  3. Communication avec le Cheval : Utilisant des rênes, la voix et parfois un fouet léger (dans les limites autorisées par les règlements de course), le driver communique avec le cheval pour lui donner des instructions et le motiver.
  4. Connaissance des Règles : Le driver doit être bien informé des règles spécifiques des courses de trot attelé, y compris les infractions qui peuvent entraîner des pénalités ou des disqualifications, comme le passage au galop.
  5. Sécurité : La sécurité est primordiale. Le driver doit s’assurer que la course se déroule de manière sécurisée pour lui-même, le cheval et les autres participants. Cela inclut la prévention des collisions et la gestion des situations imprévues.

Qualifications et Formation du driver. Licence : Pour devenir driver, il est nécessaire d’obtenir une licence délivrée par les autorités compétentes des courses hippiques. Cette licence atteste que le driver a les compétences et les connaissances requises pour participer aux courses de trot attelé.

Implication pour les Parieurs

  1. Analyse des Performances : Les parieurs analysent souvent les performances des drivers pour prendre des décisions éclairées. Un driver expérimenté et performant peut augmenter les chances de succès d’un cheval.
  2. Statistiques : Les statistiques et les historiques de course des drivers sont disponibles et souvent consultés par les parieurs pour évaluer les probabilités de victoire.

En résumé, un driver joue un rôle crucial dans les courses de trot attelé. Son expertise et ses compétences peuvent grandement influencer les performances des chevaux et, par conséquent, les résultats des courses sur lesquelles les parieurs misent. Comme on peut le dire d’un chasseur : « il y a le bon et le mauvais pilote ».

E
Écart

On parle d’écarts depuis la dernière performance du cheval (ou de l’entourage). Par exemple, si il n’a pas gagné depuis 10 courses on dira qu’il a un écart 10 gagnant. Un écart 0 gagnant signifie que le cheval vient de gagner.

Écart gagnant : nombre de courses depuis lesquelles un protagoniste n’a pas gagné.

Écart placé : nombre de courses depuis lesquelles un protagoniste n’a pas conclu aux places précisées. Exemples : écart dans les 3 premiers ou écart dans les 5 premiers.

Briser l’écart (ou casser l’écart) : Lorsqu’on dit d’un cheval ou d’un jockey « qu’il brise l’écart » on parle d’un protagoniste qui gagne lorsqu’il brise l’écart gagnant ou qui se place. On dit alors qu’il a cassé (ou brisé) l’écart placé.

Ecurie (E sur le programme des courses)

Quand deux chevaux (ou plus) appartenaient au même propriétaire dans une même course, ils étaient payés ensemble en simple gagnant au PMU. Désormais le Pari sur l’écurie n’existe plus mais on peut lire dans le tableau des partants officiel du PMU le sigle E1, E2… qui signifie que les chevaux sont de la même écurie. Cette indication est donc désormais 100% informative sans autre impact pour les turfistes.

Engagement

On parle d’un bon engagement quand le cheval trouve des paramètres et conditions de course avantageuses pour lui, on parle aussi de futurs bons engagements quand le cheval cours dans une courses aux conditions compliquées et aura de meilleurs paramètres les prochaines fois.

Enquête

Les commissaires regardent à nouveau le film de la course quoiqu’il arrive mais si ils ont besoin de se pencher plus sur un cheval ils déclenchent une « enquête », ce qui peut entraîner des disqualifications, des rétrogradations, des mises à pieds, des amendes… Tant que l’arrivée n’est pas « officielle » il peut y avoir une enquête.

Étalons

Les étalons occupent une place essentielle dans le monde de l’élevage équin et des courses hippiques. Ils représentent la crème de la crème en termes de génétique, de performances et de potentiel pour influencer la qualité des futures générations de chevaux.

Sélection et Acquisition des Étalons. Évaluation Génétique : Les étalons sont souvent évalués à partir de critères génétiques tels que leur pedigree, les performances de leurs ancêtres et les résultats de leurs descendants. Performances en Course : Les étalons qui ont réussi en course sont souvent privilégiés car ils démontrent leur potentiel pour transmettre des qualités de course à leur descendance. Conformation et Santé : Une bonne conformation physique et une santé robuste sont également des critères importants dans la sélection des étalons.

Etalons célèbres : Dans l’histoire des courses de galop, Galileo est le plus souvent reconnu comme étant le meilleur étalon du monde. Il fait d’ailleurs parti du Hall of Fame britannique ! Zarack, Siyouni et Wootton Basset sont aussi trois étalons parmi les plus productifs dans les courses de galop françaises lors des 10 dernières années. Dans les courses de trot, Ready Cash, Prodigious ou encore Love You sont des étalons de légende car ils ont produit les meilleurs cracks qui eux-mêmes sont devenu des étalons de renom ! Bon sang ne saurait mentir…

Entraîneur

L’entraîneur joue un rôle crucial dans le monde des courses de chevaux. C’est le professionnel responsable de la préparation physique et mentale des chevaux de course, afin qu’ils soient dans les meilleures conditions possibles pour performer sur la piste. L’entraîneur est le responsable d’un cheval de course, il doit veiller à ses bons soins, lui établi un programme d’entraînement le matin, un programme de courses l’après midi. Voici une exploration approfondie du rôle de l’entraîneur dans les courses hippiques :

1. Rôle et Responsabilités de l’Entraîneur

Préparation Physique :

  • Entraînement Quotidien : Les entraîneurs développent des programmes d’entraînement adaptés à chaque cheval, incluant des exercices spécifiques pour améliorer la vitesse, l’endurance, et la force.
  • Nutrition : Ils élaborent des régimes alimentaires équilibrés pour assurer que les chevaux reçoivent les nutriments nécessaires pour rester en bonne santé et en forme.
  • Soins Vétérinaires : Les entraîneurs collaborent étroitement avec les vétérinaires pour surveiller la santé des chevaux, prévenir les blessures et traiter toute affection rapidement.

Préparation Mentale :

  • Habituation : Ils acclimatent les chevaux aux bruits, aux foules, et à d’autres stimuli présents lors des courses.
  • Routine : Établir une routine stable aide à réduire le stress des chevaux et à les garder concentrés.

Stratégie de Course :

  • Analyse des Compétitions : Les entraîneurs étudient les courses à venir, les performances passées des chevaux concurrents, et les conditions de course pour formuler des stratégies.
  • Instructions aux Jockeys/Drivers : Ils fournissent des instructions détaillées aux jockeys ou aux drivers sur la meilleure manière de monter ou de conduire les chevaux pendant la course.

2. Types d’Entraîneurs

Entraîneurs de Plat :

  • Spécialisés dans les courses de plat, où la vitesse pure sur une piste plate est primordiale.

Entraîneurs de Trot :

  • Spécialisés dans les courses de trot attelé ou monté. Ils doivent maîtriser l’entraînement spécifique au trot, une allure intermédiaire entre le pas et le galop.

Entraîneurs de Courses d’Obstacles :

  • Spécialisés dans les courses de haies et de steeple-chase. Ces courses nécessitent une préparation unique en raison des obstacles à franchir.

3. Qualifications et Formation

Formation Initiale :

  • Devenir entraîneur de chevaux de course requiert généralement une formation spécifique, qui peut inclure des diplômes en gestion équestre, des stages auprès d’entraîneurs expérimentés, et des certifications délivrées par des autorités hippiques nationales.

Expérience Pratique :

  • Les futurs entraîneurs acquièrent souvent une expérience précieuse en travaillant comme assistants ou lads-jockeys, où ils apprennent les soins quotidiens aux chevaux et les techniques d’entraînement.

4. Défis et Opportunités

Défis :

  • Pression des Résultats : Les entraîneurs sont sous pression constante pour obtenir de bons résultats, car la réputation et les finances des propriétaires dépendent souvent des performances des chevaux.
  • Gestion des Blessures : Les blessures aux chevaux peuvent survenir et nécessitent une gestion prudente pour assurer une récupération complète.
  • Conditions Météorologiques : Les entraîneurs doivent adapter les régimes d’entraînement en fonction des conditions météorologiques changeantes.

Opportunités :

  • Réputation et Reconnaissance : Les entraîneurs qui réussissent peuvent acquérir une renommée et attirer des propriétaires de chevaux prestigieux.
  • Prix et Gains : Les victoires en course apportent des prix monétaires et des gains importants.

5. Influence et Importance

Relations avec les Propriétaires :

  • Les entraîneurs communiquent régulièrement avec les propriétaires de chevaux, fournissant des mises à jour sur la progression et les performances des chevaux, et prenant des décisions conjointes concernant les plans de course.

Contribution à l’Industrie Hippique :

  • Les entraîneurs jouent un rôle vital dans le succès global de l’industrie hippique. Leur expertise et leurs compétences contribuent à la compétitivité et à la qualité des courses.

Les entraîneurs de chevaux de course sont des professionnels dévoués dont le travail est essentiel à la préparation des chevaux pour la compétition. Leur expertise en matière de soins, de nutrition, d’entraînement physique et de stratégie de course est cruciale pour maximiser les performances des chevaux et assurer des courses excitantes et compétitives.

Equidia

Chaîne TV qui retransmet les courses de chevaux. Equidia dépend de l’institution PMU. Financée essentiellement par les paris et dépendant de l’opérateur institutionnel, cela limite fortement l’esprit critique à l’antenne voir la bonne foi des intervenants. Par exemple, sur le site PMU.fr on peut lire que les meilleurs pronostics PMU gagnants sont disponibles sur Equidia, il s’agit d’une façon de procéder très discutable car ils sont liés l’un à l’autre…

C’est un peu comme si Prono-Turf Gratuit.fr déclarait que Prono-Turf-Gratuit.fr est le meilleur site de pronostic du monde. Peut-on parler de journalisme dans ce cas ? Toutefois, il faut bien dire que la puissance financière du pari mutuel urbain permet de fournir aux turfistes une somme d’information colossale sur Equidia avec une présence au plus proche du monde des courses et la diffusion des courses du matin au soir. En savoir plus sur Equidia.

Eskilstuna (hippodrome)

L’hippodrome d’Eskilstuna, également connu sous le nom de Sundbyholm, est un lieu important pour les courses de trot en Suède. Il est situé dans la ville d’Eskilstuna et est réputé pour ses installations modernes et ses courses de trot captivantes où la vitesse est le maitre mot.

Caractéristiques Techniques de l’hippodrome

Type de Courses : Courses de trot attelé et plus rarement de trot monté.

Piste : La piste est en terre battue, conçue pour offrir des conditions optimales aux trotteurs. La surface est entretenue pour assurer la sécurité et la performance des chevaux.

Longueur de la Piste : Environ 1 000 mètres (standard pour les hippodromes de trot en Suède).

Corde : à gauche.

Les courses de trot sont très populaires en Suède, et l’hippodrome d’Eskilstuna joue un rôle central dans cette tradition. Les événements organisés ici ne sont pas seulement des compétitions sportives mais aussi des occasions sociales importantes pour la communauté locale.

L’hippodrome d’Eskilstuna est un lieu emblématique pour les courses de trot en Suède, offrant une combinaison de tradition et de modernité. Que vous soyez un amateur de courses ou simplement à la recherche d’une expérience unique, Eskilstuna offre une atmosphère excitante et des courses de trot de qualité supérieure.

hippodrome d'Eskilstuna. Photo : Sundbyholm
hippodrome dEskilstuna Photo Sundbyholm
Euro Tiercé (Belgique)

Les joueurs Belges peuvent jouer en ligne sur le site officiel d’eurotierce. Sur ce site complet, les turfistes peuvent accéder à la majorité des paris disponibles en France car eurotiercé est le partenaire officiel du PMU français. Accessible seulement pour les résidents belges vérifiés, la filiale Belge du Pari Mutuel Urbain est 100% sécurisée et propose de nombreux paris sur une très grande quantité de courses chaque jour.

F
Faire le papier d’une course

Faire le papier d’une course est une expression qui désigne l’analyse approfondie des chevaux participants à une course hippique. Cela implique de passer en revue de nombreux éléments comme l’analyse des performances passées, les caractéristiques des chevaux, les Jockeys et Entraîneurs, analyser les conditions actuelles de course, utiliser des outils et des sources de données, prendre en compte les cotes et les pronostics pour savoir faire ses propres prévisions. Pour en savoir plus, consultez le guide spécial débutant pour vous aider à faire le papier.

Faute (cheval qui est à la faute)

L’expression « être à la faute » signifie qu’un trotteur n’est plus dans l’allure réglementaire du trot. Souvent on utilise cette expression lorsqu’un trotteur se met brusquement au galop ce qui engendre le plus souvent sa disqualification. Cela peut intervenir à tout moment pendant une épreuve mais elle est utilisée surtout par les commentateurs au moment du départ ou dans la phase finale.

Favori

Un cheval favori d’une course est le cheval le plus joué en simple gagnant. Sa cote est donc la plus petite au PMU. Ils sont faits pour être battus comme le veux l’expression turfiste bien connu. On préfère essayer de déterminer si le favori est un bon ou un mauvais favori, souvent c’est le nerf de la guerre. Le favori intrinsèque (le plus joué) ne doit pas être confondu avec le favori d’un pronostiqueur, d’un observateurs ou d’un turfiste.

Dans le cadre d’un pronostic sur internet, l’expression « favori » signifie qu’il s’agit du cheval préféré du journaliste ou blogueur. Dans ce cas la notion de favori est décorrélée de la notion de cote. Au final, le « cheval favori » peut donc être à belle cote, c’est d’ailleurs souvent le but… C’est l’une des tâches les plus importantes dans le monde fabuleux des journalistes hippiques afin de contenter une majorité de turfistes.

Fermer (un jeu ou un pari au PMU)

« Fermer son quinté » signifie pour le turfiste jouer son ticket en « champ total ». Avec par exemple 4 chevaux de base, le joueur va « prendre » ou cocher tous les autres chevaux présents sur la grille de départ. Dans ce cas, le joueur joue toutes les combinaisons possibles dès lors que ses bases sont à l’arrivée. Il « ferme » donc toutes les possibilités, d’où l’expression.

Exemple : si le joueur choisi les numéros 1, 2, 3 et 4 en base et qu’il y a 16 partants dans la course, il va fermer toutes les possibilités avec 1-2-3-4. En pratique, cela revient à jouer dans ce cas les 12 combinaisons suivantes : 1-2-3-4-5, 1-2-3-4-6, 1-2-3-4-7, 1-2-3-4-8, 1-2-3-4-9, 1-2-3-4-10, 1-2-3-4-11, 1-2-3-4-12, 1-2-3-4-13, 1-2-3-4-14, 1-2-3-4-15 et 1-2-3-4-16.

L’expression « fermer son jeu » peut-être significative dans d’autres types de jeu comme le couplé combiné. Par exemple : fermer 4 chevaux en couplé. Cela signifie jouer toutes les combinaisons possibles dans un jeu donné pour un nombre de chevaux donné. Fermer 4 chevaux en couplé (par exemple les numéros 1, 2, 3 et 4) revient donc à jouer les combinaisons suivantes : 1-2, 1-3, 1-4, 2-3, 2-4, et 3-4. Soit dans ce cas 6 combinaisons. Quelque soit l’arrivée si 2 chevaux parmi les 4 chevaux de la combinaison terminent aux 2 premières places, le couplé combiné de cet exemple est gagnant

Figurer

Lorsqu’on dit qu’un cheval « a figuré », c’est qu’il a fait partie du groupe de tête pendant la course. Cette expression est souvent utilisé pour dire que le cheval n’a pas été ridicule et sous entendre qu’il s’est pas mal comporté. Cela sert le plus souvent à décrire si un cheval a une bonne (exemple : il a bien figuré tout au long du parcours, n’étant battu que pour finir) ou une mauvaise note lors d’une course (par exemple : il n’a pu figurer qu’en début de course et a été vite battu lorsque les choses sérieuses ont commencé).

Flyer

Un cheval dit « flyer » est un cheval qui produit son meilleur niveau sur la distance intermédiaire des 1400 mètres dans les courses de galop. Entre 1300m et 1500m, c’est une affaire de spécialistes appelés « les flyers » et des courses très intéressantes à jouer sur cette distance…

Au galop, les chevaux qui sont spécialistes des distances plus courtes que 1300 mètres sont appelés des sprinters, ceux qui excellent sur la distance de 1600m des « milers » et les stayers sont les chevaux qui apprécient plus de courir sur des distances plus longues que 1600m.

Foal

Poulain de moins de 1 an. Un « foal » est un terme utilisé pour désigner un jeune cheval, généralement de moins d’un an. Le mot « foal » est d’origine anglaise et est couramment utilisé dans le monde de l’élevage et des courses hippiques pour décrire les poulains et pouliches avant qu’ils ne soient sevrés.

Un foal nécessite des soins attentifs, une nutrition adéquate, et une socialisation appropriée. Sa période de croissance est cruciale pour son développement futur en tant que cheval de course, de sport ou de loisir. Les éleveurs et les propriétaires doivent donc accorder une attention particulière à chaque aspect de sa vie pour maximiser ses chances de succès et de bonne santé à long terme.

Formules de jeu du pari mutuel urbain

Le Pari Mutuel Urbain (PMU) propose diverses formules de jeu qui permettent aux parieurs de tenter leur chance sur les courses hippiques de différentes manières. Voici une exploration des 10 principales formules de jeu du PMU :

1. Pari Simple

Simple Gagnant :

  • Parier sur un cheval pour qu’il finisse premier de la course.

Simple Placé :

  • Parier sur un cheval pour qu’il finisse dans les premières places. Le nombre de places payées dépend du nombre de partants :
    • 4 à 7 partants : 1ère et 2ème places.
    • 8 partants ou plus : 1ère, 2ème et 3ème places.

2. Couplé

Couplé Gagnant :

  • Parier sur deux chevaux pour qu’ils finissent aux deux premières places, dans n’importe quel ordre.

Couplé Placé :

  • Parier sur deux chevaux pour qu’ils finissent dans les trois premières places, quel que soit l’ordre.

Couplé Ordre :

  • Parier sur deux chevaux pour qu’ils finissent aux deux premières places dans l’ordre exact.

3. Trio

Trio :

  • Parier sur les trois premiers chevaux de la course, quel que soit l’ordre.

Trio Ordre :

  • Parier sur les trois premiers chevaux de la course dans l’ordre exact.

4. Tiercé, Quarté+ et Quinté+

Tiercé :

  • Parier sur les trois premiers chevaux de la course dans l’ordre d’arrivée. Si l’ordre est incorrect, le parieur gagne un rapport moindre.

Quarté+ :

  • Parier sur les quatre premiers chevaux de la course dans l’ordre d’arrivée. Le Quarté+ propose également un rapport pour l’ordre et pour les quatre premiers chevaux dans le désordre.

Quinté+ :

  • Parier sur les cinq premiers chevaux de la course dans l’ordre d’arrivée. Le Quinté+ propose plusieurs rapports :
    • Ordre : Les cinq chevaux dans l’ordre exact.
    • Désordre : Les cinq chevaux dans le désordre.
    • Bonus 4 : Les quatre premiers chevaux dans l’ordre ou le désordre.
    • Bonus 3 : Les trois premiers chevaux dans l’ordre ou le désordre.
    • Numéro Max : Numéro supplémentaire permettant de multiplier sous certaines conditions par 2 ou 10 son gain.

5. Multi

Multi :

  • Parier sur quatre à sept chevaux pour qu’ils finissent parmi les quatre premiers de la course, quel que soit l’ordre. Le joueur sélectionne combien de chevaux il veut jouer :
    • Multi en 4 : 4 chevaux.
    • Multi en 5 : 5 chevaux.
    • Multi en 6 : 6 chevaux.
    • Multi en 7 : 7 chevaux.

6. 2 sur 4

2 sur 4 :

  • Parier sur deux chevaux pour qu’ils finissent dans les quatre premiers, quel que soit l’ordre.

7. Pick 5

Pick 5 :

  • Parier sur les cinq premiers chevaux de la course, quel que soit l’ordre.

8. Super 4

Super 4 :

  • Parier sur les quatre premiers chevaux de la course dans l’ordre exact.

9. Simple Jackpot

Simple Jackpot :

  • Parier sur un cheval pour qu’il finisse premier ou deuxième et espérer gagner une cagnotte supplémentaire en jouant un « Numéro Plus ».

10. Pariez spOt

Pariez spOt :

  • Le PMU sélectionne automatiquement les chevaux pour le parieur, en utilisant un algorithme qui analyse les performances récentes et les cotes.

Le PMU offre une grande variété de formules de jeu pour satisfaire tous les types de parieurs, des plus prudents aux plus aventureux. Chacune de ces formules a ses propres règles et stratégies, offrant ainsi de multiples façons de participer aux courses de chevaux et d’optimiser ses chances de gains.

Fraicheur

Se dit d’un cheval ayant peu ou pas couru depuis quelques mois. L’expression « ce cheval est présenté dans cette course sur sa fraîcheur » sous-entend principalement que le cheval n’est pas des plus sûr dans sa forme récente mais aussi qu’il n’est pas fatigué par une éventuel répétition des efforts. C’est un atout ou un inconvénients selon les autres paramètres qui demeurent à explorer.

Froid

Un cheval froid est un cheval qui ne va pas vite naturellement. Dans son comportement, il a tendance à faire le moins d’effort possible malgré ses capacités. Cela peut-être un atout car le cheval s’économise mais également un souci car il faut parfois des fortes sollicitations de son jockey pour le « réveiller » de sa torpeur.

G
Gagnant

Cheval arrivé premier de la course. Voici quelques expressions utiles aux turfistes qui souhaitent briller sur les hippodromes :

  • Gagnant en tongs et en serviette de plage : expression pas assez rependue sur les champs de course et sur les forums hippiques signifiant que le cheval sur votre ticket s’est littéralement promené en piste pour gagner. Il s’est imposé comme à la parade, avec de la marge. Comprenez très facilement ! Même si le cheval avait été muni de claquettes, il les aurait tous mangé. Les lunettes de soleil et la crème solaire sont une variante possible.
  • L’expression « gagner dans un canter » a ses fans. Voir la définition de Canter.
  • Gagnant en moonwalk : Vous le savez les allures d’un cheval c’est primordial. Que ce soit au trot comme au galop, il est facile de s’imaginer un cheval qui vient de gagner de 20 longueurs refaire cette performance dans l’allure préférée du regretté Mickael Jackson et gagner quand même ! Peut-être avec moins de marge…
  • Cheval qui gagne arrêté : Désigne un cheval non sollicité jusqu’au bout car ayant pris une très grande avance, de plus en plus rare.
  • Cheval qui cherche sa course : défini un cheval qui a très bien couru depuis quelques temps et qui semble proche de la victoire à un moment donné. Traduire « il a couté cher mais on y a cru souvent ».
Grand National du Trot (GNT)

Le GNT est communément reconnu comme étant le tour de France des trotteurs. Il se dispute le plus souvent en 14 étapes sur des hippodromes répartis en France tout au long de l’année.

  • Définition du GNT : Le Grand National du Trot est une série de courses de trot attelé qui se déroule principalement en France. Cette compétition se distingue par son format itinérant, avec des étapes organisées dans différents hippodromes à travers le pays.
  • Caractéristiques du GNT : La compétition se déroule sur une année civile, avec généralement une étape par mois. Chaque étape permet aux chevaux de cumuler des points en fonction de leurs performances, ce qui les qualifie pour la finale. La finale du GNT se tient souvent sur l’un des hippodromes les plus prestigieux, comme celui de Vincennes.
  • Importance du GNT : Le GNT est l’un des événements les plus suivis dans le monde des courses de trot en France. Il attire des chevaux de haut niveau, ainsi que des jockeys et des entraîneurs réputés. Cette série permet de promouvoir le trot attelé dans différentes régions, en attirant un large public et en mettant en avant les particularités locales des hippodromes.
  • Format de la Compétition : Les chevaux participent à plusieurs étapes pour accumuler des points. Chaque étape est une course distincte avec ses propres enjeux et son propre prix. À la fin de la saison, les chevaux ayant accumulé le plus de points sont invités à la finale, où le champion du GNT est couronné.

En résumé, le Grand National du Trot (GNT) est une compétition prestigieuse et itinérante de courses de trot attelé en France, permettant aux chevaux et aux équipes de se mesurer tout au long de l’année à travers diverses étapes régionales avant de conclure par une finale de haut niveau.

Guadeloupe (paris hippiques en Guadeloupe)

Il existe plus de 90 bars PMU en Guadeloupe où nos amis turfistes sont bien évidement rattachés à la métropole pour les enjeux et les paris disponibles. La Guadeloupe est l’un des départements qui compte le plus d’amateurs de turf en France. Pour rappel La Guadeloupe est d’un département français d’outre mer.

Groupes (courses de Groupe)

Les courses de Groupe sont des compétition hippiques de haut niveau réservées aux meilleurs chevaux ! Au top se trouve les « groupes 1 » pour le galop et les « groupes I » dans les course de trot. Le Prix d’Amérique est le plus beau Groupe 1 au trot alors que le Prix de l’Arc de Triomphe est la plus belle cours labélisée groupe I au galop. Juste en dessous des lus belles courses se trouvent les tournois dits de groupe 2 et de groupe 3. Ce sont déjà des courses très réputées et convoitées par les meilleurs chevaux.

H
H (Hongre)

Dans les programmes des courses hippiques au PMU ou dans une liste de partants, l’initiale H désigne un cheval étant un hongre, c’est un dire un cheval castré. Oui c’est terrible mais cela n’a rien à voir avec quelconque drogue. La castration est généralement pratiquée pour rendre le cheval plus docile et maniable, facilitant ainsi son entraînement et sa gestion. Voici quelques points clés pour mieux comprendre le rôle et les caractéristiques d’un hongre dans le monde des courses hippiques :

  1. Caractère et comportement :
    • Les hongres sont connus pour leur comportement plus calme et prévisible par rapport aux étalons (chevaux mâles non castrés) qui peuvent être plus agressifs et difficiles à gérer, surtout en présence de juments.
    • Cette docilité rend les hongres plus faciles à entraîner et à monter, ce qui est bénéfique pour les jockeys et les entraîneurs.
  2. Performances en course :
    • Les hongres peuvent rivaliser avec succès dans les courses de plat, de trot et d’obstacles.
    • Bien qu’ils ne puissent pas participer à certaines courses réservées aux étalons destinés à la reproduction, ils sont souvent très performants dans les compétitions ouvertes à tous les sexes.
  3. Durée de carrière :
    • La carrière de course d’un hongre peut être plus longue que celle d’un étalon, car ils ne sont pas retirés des courses pour des raisons de reproduction.
    • Leur longévité en compétition permet de maximiser leur potentiel de gain sur une période prolongée.
  4. Popularité dans différentes disciplines :
    • En dehors des courses, les hongres sont également populaires dans des disciplines comme le saut d’obstacles, le dressage et l’équitation de loisir en raison de leur tempérament stable.
    • Ils sont souvent utilisés dans les écoles d’équitation et pour les cavaliers débutants.
  5. Considérations économiques :
    • Les hongres ne peuvent pas être utilisés pour la reproduction, ce qui signifie que leur valeur réside entièrement dans leur performance sur la piste et non dans leur potentiel génétique.
    • Cette caractéristique peut influencer leur prix d’achat et leurs gains potentiels à long terme.
  6. Gestion et soins :
    • Comme tous les chevaux de course, les hongres nécessitent des soins réguliers, une alimentation équilibrée et un programme d’entraînement adapté pour maintenir leur forme physique et leur santé.
    • Le suivi vétérinaire est essentiel pour prévenir et traiter les blessures, ce qui contribue à prolonger leur carrière en course.

En résumé, les hongres jouent un rôle crucial dans les courses hippiques grâce à leur tempérament docile et leur capacité à performer de manière constante. Leur utilisation dans diverses disciplines équestres témoigne de leur polyvalence et de leur valeur dans le monde du sport équestre.

Haies (course de) :

Epreuve d’obstacles au galop dont le parcours est jalonné de haies. Les courses de haies, également connues sous le nom de « hurdle races » en anglais, sont une forme passionnante de course hippique où les chevaux doivent sauter par-dessus une série de haies tout en parcourant une distance donnée. Ce type de course fait partie des courses d’obstacles, qui comprennent également le steeple-chase et le cross-country.

Voici un guide détaillé pour tout savoir sur les courses de haies :

Histoire et Origines

Les courses de haies remontent au XVIIIe siècle en Grande-Bretagne et en Irlande, où elles ont été créées comme une forme de sport pour tester l’agilité et l’endurance des chevaux de chasse. Elles se sont rapidement popularisées et se sont répandues dans le monde entier.

Caractéristiques des Courses de Haies

  1. Haies et Obstacles :
    • Les haies sont des barrières légères, souvent constituées de bois et de branches, mesurant environ 1,07 mètre (3,5 pieds) de hauteur.
    • Les obstacles sont uniformes et répartis régulièrement le long du parcours, généralement à intervalles de 80 à 100 mètres.
  2. Distance :
    • Les courses de haies varient en longueur, mais elles se situent généralement entre 2 et 3 miles (3,2 à 4,8 kilomètres).
    • Certaines courses de haies peuvent être plus courtes ou plus longues, en fonction des spécifications de l’événement.
  3. Terrain :
    • Les courses de haies se déroulent sur des pistes en herbe ou en terre battue, avec des conditions variables qui peuvent inclure des montées et des descentes.

Entraînement et Compétences Requises

  1. Entraînement des Chevaux :
    • Les chevaux de haies nécessitent un entraînement spécialisé pour développer leur capacité à sauter avec fluidité et en toute sécurité.
    • L’entraînement inclut des exercices de saut, de conditionnement physique et des simulations de courses.
  2. Compétences des Jockeys :
    • Les jockeys doivent posséder des compétences exceptionnelles en matière de gestion du rythme de course et de saut d’obstacles.
    • Ils doivent être capables de guider les chevaux en toute sécurité par-dessus les haies et d’anticiper les mouvements des autres concurrents.

Stratégies de Course

  1. Positionnement :
    • Le positionnement dans le peloton est crucial pour éviter les chutes et les collisions lors des sauts.
    • Les jockeys cherchent souvent à rester proches des leaders sans se retrouver coincés dans le trafic.
  2. Gestion de l’Énergie :
    • Les chevaux doivent conserver suffisamment d’énergie pour finir fort après avoir sauté les haies tout au long de la course.
    • Les jockeys ajustent le rythme pour équilibrer la vitesse et l’endurance.

Risques et Sécurité

  1. Risques :
    • Les courses de haies comportent des risques de chutes et de blessures pour les chevaux et les jockeys.
    • Les organisateurs et les entraîneurs mettent en œuvre des mesures de sécurité strictes pour minimiser ces risques.
  2. Sécurité :
    • Les haies sont conçues pour être sûres et moins dangereuses que les obstacles du steeple-chase.
    • Les vétérinaires et les équipes de secours sont présents pour intervenir rapidement en cas d’accident.

Les courses de haies offrent un spectacle fascinant combinant vitesse, agilité et stratégie. Elles sont un élément clé des courses d’obstacles et continuent d’attirer l’intérêt des amateurs de courses hippiques du monde entier. Que vous soyez un spectateur, un parieur ou un participant, comprendre les subtilités des courses de haies enrichit l’expérience et accroît l’appréciation de ce sport captivant.

Haie d’essai

Avant une course d’obstacles la haie d’essai permet aux chevaux (et au jockey) de s’échauffer. Souvent très intéressant pour repérer un cheval pas décidé ou au contraire près à en découdre, souple et agile.

Handicap (courses à)

Le terme « handicap » dans les courses hippiques fait référence à un système de course où les chevaux portent des poids supplémentaires, ou handicapés, pour égaliser leurs chances de gagner. Cela permet de niveler le terrain de jeu entre des chevaux de capacités différentes, rendant la course plus compétitive et intéressante pour les parieurs et les spectateurs. Voici une exploration approfondie du concept de handicap dans les courses de chevaux :

1. Définition et Objectif

Handicap :

  • Un handicap est une course dans laquelle les chevaux sont assignés différents poids à porter en fonction de leur capacité, déterminée par des performances antérieures.
  • L’objectif est de donner à chaque cheval une chance équitable de gagner, en compensant les différences de talent et de forme physique.

2. Calcul du Handicap

Évaluation des Performances :

  • Les chevaux sont évalués par des handicapeurs officiels qui attribuent des notes basées sur leurs performances passées dans les courses.
  • Ces notes sont souvent exprimées en livres (ou en kilogrammes) et déterminent le poids que chaque cheval doit porter.

Assignation des Poids :

  • Les poids sont ajustés pour chaque cheval : un cheval performant se verra attribuer un poids plus lourd, tandis qu’un cheval moins performant portera un poids plus léger.
  • Par exemple, un cheval très performant pourrait porter jusqu’à 60 kg, tandis qu’un cheval moins performant pourrait porter seulement 54 kg.

3. Types de Courses Handicap

Handicap Classique :

  • Course où les poids sont attribués strictement en fonction des notes des handicapeurs.

Handicap Réservé :

  • Réservé aux chevaux avec des notes de handicap spécifiques, limitant la participation à ceux dans une certaine fourchette de performances.

4. Stratégies pour les Parieurs

Analyser les Performances :

  • Étudiez les performances passées des chevaux, y compris leur succès dans des courses de handicap.
  • Prenez en compte la régularité de leurs performances et leur capacité à supporter différents poids.

Conditions de Course :

  • Les conditions de piste (comme la surface et le temps) peuvent affecter les performances des chevaux sous handicap.
  • Les chevaux peuvent avoir des préférences pour certaines conditions, ce qui peut influencer leurs performances malgré le poids.

Forme Actuelle :

  • La forme récente d’un cheval est cruciale. Un cheval en bonne forme pourrait surmonter un handicap élevé.
  • Regardez les performances dans les courses les plus récentes pour évaluer la forme actuelle.

5. Impact sur les Courses

Compétition Équilibrée :

  • Les courses de handicap sont souvent plus imprévisibles et excitantes car elles équilibrent les chances de tous les participants.
  • Cela augmente l’engagement des parieurs et des spectateurs.

Développement des Chevaux :

  • Les courses de handicap permettent de tester les chevaux de différentes manières, contribuant à leur développement et à celui des jockeys.

6. Critiques et Controverses

Équité des Handicaps :

  • Certains critiquent les systèmes de handicap en raison de la subjectivité possible dans l’évaluation des performances.
  • Des controverses peuvent survenir si les poids attribués sont perçus comme injustes.

Santé des Chevaux :

  • L’ajout de poids peut poser des risques pour la santé des chevaux, notamment en cas de charges excessives.
  • Une gestion prudente et éthique des poids est nécessaire pour assurer le bien-être des chevaux.

Les courses de handicap ajoutent une dimension unique et complexe aux courses de chevaux, équilibrant les chances des participants et rendant les compétitions plus imprévisibles et passionnantes. Pour les parieurs et les spectateurs, comprendre les mécanismes du handicap et les stratégies associées est essentiel pour apprécier pleinement ce type de course. Que ce soit à travers l’analyse des performances, la compréhension des conditions de course ou la gestion des handicaps, chaque aspect contribue à l’attrait global des courses de handicap.

Handicapeur

Groupe de personne qui établit la valeur des chevaux en regardant leurs courses, voir handicap.

Harnachement

Désigne tout l’équipement porté par un cheval. Le harnachement est essentiel pour la gestion et la performance des chevaux, qu’il s’agisse de courses hippiques, d’équitation de loisir, de dressage ou d’autres disciplines équestres. Voici une liste des principaux éléments de harnachement utilisés pour les chevaux et un descriptif de chacun d’entre eux :

Bride (Harnachement)

La bride est un élément clé du harnachement qui se compose de plusieurs parties :

  • Mors : Pièce métallique placée dans la bouche du cheval, utilisée pour transmettre les commandes du cavalier. Il en existe plusieurs types, dont le mors simple, le mors à aiguilles, et le mors pelham.
  • Têtière : Partie qui passe derrière les oreilles du cheval, maintenant la bride en place.
  • Montants : Sangles qui relient la têtière au mors.
  • Frontal : Bande qui passe sur le front du cheval, entre les oreilles, aidant à maintenir la bride en place.
  • Sous-gorge : Sangle qui passe sous la gorge du cheval, empêchant la bride de glisser.

Selles (Harnachement)

Les selles varient en fonction de la discipline :

  • Selle de course : Légère et minimale, conçue pour réduire le poids total porté par le cheval et permettre une position de course optimale pour le jockey.
  • Selle d’obstacles : Conçue pour offrir un équilibre et une sécurité maximaux au cavalier lorsqu’il saute des obstacles.
  • Selle de dressage : Profonde et avec des quartiers longs, pour une meilleure position du cavalier et un contact étroit avec le cheval.
  • Selle western : Solide et conçue pour le confort lors de longues heures de monte, utilisée principalement pour l’équitation western.

Étriers (Harnachement)

Les étriers sont des supports pour les pieds du cavalier, fixés aux étrivières sur la selle :

  • Étriers de sécurité : Conçus pour libérer le pied en cas de chute.
  • Étriers classiques : Utilisés dans la plupart des disciplines, offrant un soutien stable.

Sangles (Harnachement)

La sangle maintient la selle en place sur le dos du cheval :

  • Sangle élastique : Offrant un certain degré de flexibilité pour le confort du cheval.
  • Sangle anatomique : Conçue pour épouser la forme du cheval et répartir la pression de manière uniforme.

Croupière (Harnachement)

La croupière est une sangle qui passe sous la queue du cheval pour empêcher la selle de glisser vers l’avant :

  • Utilisée principalement en randonnée et en course d’endurance.

Collier de chasse (Harnachement)

Le collier de chasse empêche la selle de reculer sur le dos du cheval, particulièrement utile en cross-country et en saut d’obstacles :

  • Collier simple : S’attache à la selle et au poitrail du cheval.
  • Collier de chasse à pont : A une sangle supplémentaire passant entre les jambes du cheval pour une stabilité accrue.

Martingale (Harnachement)

La martingale empêche le cheval de lever trop haut la tête :

  • Martingale fixe : Se fixe aux rênes et passe entre les jambes du cheval.
  • Martingale à anneaux : Permet plus de liberté de mouvement tout en limitant la hauteur de la tête.

Cloches et Protèges-boulets (Harnachement)

Les cloches protègent les sabots et les paturons des blessures causées par les coups de pied :

  • Cloches en caoutchouc : Flexibles et faciles à mettre en place.
  • Protèges-boulets : Protègent les boulets contre les chocs et les frottements.

Guêtres (Harnachement)

Les guêtres protègent les membres du cheval contre les impacts et les blessures :

  • Guêtres de dressage : Légères et fournissant un soutien minimal.
  • Guêtres de cross : Robustes et offrant une protection maximale.

Réglage et Ajustement

  • Rênes : Utilisées pour diriger et contrôler le cheval. Elles peuvent être en cuir, en caoutchouc, ou tressées.
  • Sous-ventrière : Fixée à la selle pour assurer un maintien supplémentaire, souvent utilisée avec les selles western.
Heat

En France, les « heats » sont les premiers échauffements faits en général entre 1 heure et 3 heures avant le grand départ d’une course. Ce premier travail d’échauffement a pour but d’ouvrir les poumons du cheval, de prendre la température sur sa condition physique et son moral. Cela permet également à l’entraîneur de vérifier les réglages de ferrure et de harnachement. Dans le reste du monde, les « heats » sont souvent des courses préliminaires ou des manches où les chevaux courent pour se qualifier pour une course finale ou une série suivante.

Hippodrome

Champ de courses, théâtre des rêves, stade hippique où se déroulent les courses de chevaux. Les hippodromes ont leurs origines dans l’Antiquité, notamment en Grèce et à Rome, où ils étaient des lieux centraux pour les courses de chars. Les hippodromes sont bien plus que de simples lieux pour les courses de chevaux ; ils sont des centres d’activité économique, sociale et culturelle.

Avec leur riche histoire, leurs infrastructures sophistiquées et leur importance dans le monde des courses hippiques, les hippodromes continuent de fasciner et d’attirer des millions de passionnés à travers le globe.

I
Impasse conseillée

Il sera conseillé de ne pas jouer un cheval dans ce cas.

Inédit

Cheval effectuant sa première course publique officielle.

Ingambe

La définition facile d’ingambe est « en forme » mais le terme « cheval ingambe » est plus utilisé pour décrire un cheval avec un tempérament offensif et très volontaire, toujours apte à se donner à fond.

Ingambe est aussi utilisée pour décrire un cheval qui aime mener ses courses à l’avant du peloton.

J
JJ (la boule)

L’expression « JJ la boule » est encore utilisée par les plus fins connaisseurs de l’hippisme (les plus anciens surtout) pour parler d’un jeu en couplé gagnant placé qui a permis de toucher les 4 différents couplés payés. C’est à dire lorsque le parieur jouent au moins 3 chevaux en couplé et qu’il a les 4 combinaisons dans son jeu gagnant.

En détail il a joué les chevaux A, B et C et lorsque qu’à l’arrivée A est 1er, B est 2ème et C 3ème, ce turfiste touche dans cet exemple fictif le couplé gagnant AB et les couplés placés AB, AC et BC; soit 4 couplés en tout. Dérivé à la base par le terme « jumelé » qui était utilisé jusqu’au début des années 2000 pour décrire « le couplé de l’après midi » (il y avait 2 masses d’enjeux séparées à l’époque entre les joueurs du matin et ceux en direct l’après midi ou le soir), JJ rebrodent donc en abréviation « Jumelé gagnant » plus « Jumelé placé » d’où le terme « JJ ».

Le mot « la boule » vient du fait de faire le tour de la question et d’avoir tout sur un même ticket. Lorsqu’un turfiste vous dit qu’il « a la boule », il touche donc tous ces couplés. Cet expression n’a rien à voir avec le sens commun « d’avoir les boules » qui veut même dire l’inverse quant on y pense… Si proche et pourtant si loin, le langage du turf est tout simplement magique !

Jockey

Personne dont le métier est d’essayer de monter les chevaux en course (ou à l’entraînement pour un lad jockey) et de rester dessus car c’est mieux !

Le jockey est un élément central des courses hippiques, jouant un rôle crucial dans la performance et le succès des chevaux qu’il monte. Voici une exploration approfondie de ce métier fascinant et exigeant.

1. Rôle et Responsabilités du Jockey

Monture et Contrôle :

  • Monture : Le jockey monte le cheval de course, le dirige et le contrôle tout au long de la compétition.
  • Stratégie de Course : Élaboration et exécution de stratégies de course, telles que le choix du moment pour accélérer, suivre le peloton ou prendre la tête.
  • Communication : Utilise des aides subtiles, comme la pression des jambes et les rênes, pour guider le cheval et ajuster son rythme.

Préparation Physique et Mentale :

  • Entraînement Physique : Maintien d’une condition physique optimale, y compris l’endurance, la force et l’équilibre.
  • Préparation Mentale : Concentraction, gestion du stress et capacité à prendre des décisions rapides en course.

2. Qualifications et Formation

Formation Initiale :

  • Écoles de Jockeys : Les aspirants jockeys suivent une formation dans des écoles spécialisées où ils apprennent les bases de l’équitation de course, la connaissance des chevaux et les aspects techniques du métier.
  • Stages Pratiques : Des stages dans des écuries de course, où les apprentis jockeys acquièrent une expérience pratique sous la supervision de professionnels expérimentés.

Licence et Certifications :

  • Licence de Jockey : Obtention d’une licence délivrée par les autorités hippiques, attestant que le jockey a suivi une formation adéquate et satisfait aux exigences physiques et techniques.
  • Certifications Supplémentaires : Certains jockeys peuvent obtenir des certifications supplémentaires pour des disciplines spécifiques comme le trot attelé ou le steeple-chase.

3. Entraînement et Mode de Vie

Entraînement Quotidien :

  • Montée de Chevaux : Pratique quotidienne avec différents chevaux pour affiner les compétences et s’adapter à divers styles de course.
  • Conditionnement Physique : Programmes d’exercices réguliers, y compris la course à pied, le cyclisme et l’entraînement en salle pour maintenir un poids optimal et une bonne forme physique.

Régime Alimentaire :

  • Gestion du Poids : Régimes stricts pour maintenir un poids bas sans compromettre la santé, souvent sous la supervision de nutritionnistes.
  • Hydratation et Nutrition : Suivi attentif de l’hydratation et des apports nutritionnels pour garantir une performance optimale et prévenir les problèmes de santé.

4. Compétitions et Récompenses

Principales Compétitions :

  • Grandes Courses de Galop : Participation à des courses prestigieuses telles que le Prix de l’Arc de Triomphe, le Derby d’Epsom et le Kentucky Derby.
  • Courses de Trot et Steeple-Chase : Compétition dans des courses spécialisées avec des exigences techniques particulières.

Récompenses et Prix :

  • Prix en Argent : Répartition des gains de course entre le propriétaire, l’entraîneur et le jockey, souvent un pourcentage du prix total.
  • Reconnaissance et Trophées : Prix et distinctions pour les performances exceptionnelles, y compris les titres de Champion Jockey.

5. Défis et Risques

Risque de Blessures :

  • Accidents en Course : Risques élevés de chutes et de blessures graves, nécessitant une vigilance constante et des compétences techniques élevées.
  • Blessures Chroniques : Problèmes de santé à long terme liés à la gestion du poids et à l’intensité physique de la profession.

Pression Mentale :

  • Stress de la Compétition : Pression pour obtenir des résultats, répondre aux attentes des propriétaires et des entraîneurs, et maintenir un haut niveau de performance.
  • Gestion de la Critique : Nécessité de gérer les critiques et les attentes du public et des médias.

6. Carrière et Évolution Professionnelle

Début de Carrière :

  • Apprenti Jockey : Débuts souvent modestes dans des écuries de moindre envergure, avec des opportunités de monter des chevaux moins expérimentés.
  • Progrès Graduel : Gagner de l’expérience, de la reconnaissance et des opportunités pour monter dans des courses plus prestigieuses.

Milieu et Fin de Carrière :

  • Période de Pic : Années de meilleure performance où le jockey participe aux principales courses et accumule des victoires importantes.
  • Transition : Certains jockeys deviennent entraîneurs, consultants ou commentateurs après leur carrière active.

7. Influence et Impact

Impact sur les Courses :

  • Performance des Chevaux : Un bon jockey peut faire une différence significative dans la performance d’un cheval en course.
  • Stratégie et Tactique : Influence sur la stratégie de course et la dynamique de compétition.

Rôle Modèle :

  • Exemplarité : Les jockeys réussis deviennent des modèles pour les jeunes aspirants et jouent un rôle important dans la promotion des courses hippiques.

Le métier de jockey est un mélange complexe de compétences techniques, de conditionnement physique et de préparation mentale. Il exige une formation rigoureuse, une discipline stricte et une capacité à gérer des situations de haute pression. Malgré les risques et les défis, les jockeys jouent un rôle essentiel dans le monde des courses hippiques, contribuant non seulement aux succès individuels mais aussi à la richesse et à la diversité du sport équestre.

Juge aux allures

Il a la meilleure place pour regarder les courses de trot dans la voiture suiveuse mais ne paye pas l’entrée ! Le rôle de juge aux allures est essentiel pour assurer l’équité et la précision dans les compétitions équestres. Ce métier demande une formation rigoureuse, une connaissance approfondie des allures et une capacité à juger objectivement les performances. Les juges aux allures jouent un rôle crucial dans le maintien des standards de qualité et d’équité dans le monde des compétitions équestres, contribuant ainsi à l’intégrité et à la crédibilité du sport.

Jument

Femelle plus âgées (5 ans ou plus) qu’une pouliche (jusqu’à 4 ans). Pour briller en société, apprenez enfin l’âge où elle change de statut : 5 ans. Les juments jouent un rôle central et polyvalent dans le monde équestre. Leur contribution va bien au-delà de la reproduction, englobant les compétitions sportives, la culture, et l’économie équestre. Comprendre et respecter leurs besoins spécifiques est essentiel pour assurer leur bien-être et maximiser leur potentiel dans toutes les activités équestres.

K
K (trotteur)

Chez les Trotteurs français, si le nom du cheval commence par la lettre K cela signifie que le cheval est né en 1998 ou en 2020. On peut citer parmi eux quelques-uns des meilleurs chez les « né en 2020 » en 2024 avec Koctel du Dain et Kana de Beylev (Source: classement officiel sur le site Le Trot).

L
Lad-Jockey

Le métier de lad-jockey est un rôle crucial et formateur dans l’industrie des courses hippiques avec les soins quotidiens du cheval, sa compréhension approfondie du comportement et des besoins des chevaux et le maintien d’une bonne condition physique pour pouvoir monter et entraîner les chevaux efficacement. Les journées commencent tôt pour le Lad-Jockey avec le nettoyage des boxes, l’alimentation des chevaux et les premières sessions d’entraînement.

L’après-midi est souvent dédiée à l’entretien des équipements, la préparation des chevaux pour les courses ou les séances d’entraînement supplémentaires et les soins post-entraînement. Le métier de Lad-Jockey offre une expérience précieuse, une opportunité de développer des compétences spécialisées et de nouer des relations significatives avec les chevaux. Pour ceux qui souhaitent progresser vers une carrière de jockey ou d’entraîneur, le rôle de lad-jockey constitue une étape essentielle et enrichissante.

Lice

Barrière le long de la piste. Désigne aussi certains commentateurs sur les chaines officiels. Les lices sont des éléments essentiels dans le monde des courses hippiques et des compétitions équestres. Elles jouent un rôle crucial en délimitant les pistes et en assurant la sécurité des chevaux et des cavaliers. Cet élément peut parfois être décalé de la corde pour garantir l’intégrité de la piste. On dit alors « La lice est à 10 mètres » pour signifier que les barrières qui délimitent le parcours ont été décalé d’une certaine distance.

Les lices assurent la sécurité, délimitent les pistes, et contribuent au bon déroulement des courses et des compétitions. Comprendre leur importance, les différents types disponibles, les matériaux utilisés et les normes de sécurité est essentiel pour tous les professionnels et amateurs de sports équestres. Les innovations continues dans la conception et les matériaux des lices continueront à améliorer la sécurité et l’efficacité de ces équipements essentiels.

Limité (cheval)

Ce dit en parlant d’un équidé qui ne présente pas d’évidentes dispositions pour devenir un champion, ça sent pas bon mais parfois nos mammifères préférés nous font mentir. Définition de Cheval Limité : c’est un cheval dont les capacités semblent restreintes pour les raisons probables suivantes.

Physique : Un cheval peut être considéré comme limité physiquement s’il manque de la force, de l’endurance ou de la vitesse nécessaire pour performer à un niveau compétitif élevé.

Mental : Les chevaux peuvent aussi être limités par des facteurs mentaux ou comportementaux, tels que la nervosité excessive, l’incapacité à se concentrer ou des réactions imprévisibles.

Compétitif : Un cheval peut également être limité s’il ne parvient pas à rivaliser efficacement dans les compétitions en raison de performances constantes en deçà des attentes.

Listed

C’est quoi une course Listed ? Les courses de chevaux sont classées par niveau de prestige et de difficulté, avec les courses de Groupe 1 étant les plus prestigieuses, suivies des Groupes 2 et 3, puis des courses Listed. Hiérarchiquement, les courses Listed se situent donc à mi chemin entre les prix de série « standards » et les courses de groupe. C’est déjà beau d’avoir un cheval qui court une Listed car tous les espoirs sont à ce stade encore permis.

Les courses Listed jouent un rôle crucial dans le monde des courses hippiques. Elles servent de passerelle entre les courses ordinaires et les prestigieuses courses de Groupe, offrant une plateforme pour évaluer et tester les chevaux de haute qualité. Elles contribuent à la progression et à la reconnaissance des chevaux, des entraîneurs et des propriétaires, tout en ajoutant de la profondeur et de la diversité à l’industrie des courses de chevaux.

LONAB (PMU’B au Burkina Faso)

Le marché du jeu hippique Malien est servi par la Loterie Nationale Burkinabè (LONAB). Les Maliens sont très nombreux à s’adonner à leur passion des courses de chevaux à travers les paris au PMUB. Ils peuvent jouer au jumelé gagnant placé et ordre, au jeu simple et au trio dans quelques courses chaque jour sont la course qui est support de tiercé en France.

LONACI (Côte d’Ivoire)

En Côte d’Ivoire, c’est la Loterie Nationale de Côte d’Ivoire (LONACI) qui propose les paris hippiques en plus du loto et d’autres type de jeux. Notez que les enjeux sont proposés sur une grande variété de partis différents. La LONACI a fêté son cinquantenaire en 2020. Elle se présente aujourd’hui comme une entreprise moderne avec un site internet par exemple.

LONANI (Niger)

Au Niger, c’est la Loterie Nationale Nigérienne (LONANI) qui propose les paris hippiques en plus de la loterie nationale. Notez que les enjeux sont proposés pour le quinté sur le site officiel de la LONANI via un compte parieur vérifié.

LONASE (Sénégal)

Au Sénégal, c’est la LOTERIE NATIONALE SENEGALAISE (LONASE) qui propose les paris hippiques en plus du loto et d’autres type de jeux. Notez que les enjeux sur le quinté+ sont proposés en mise commune internationale (MCI).

Lot

Les termes « bon lot » et « mauvais lot » sont couramment utilisés dans le monde des courses hippiques pour évaluer la qualité des chevaux participant à une course. Ces termes aident les parieurs, les entraîneurs et les propriétaires à comprendre la compétitivité et les chances de succès dans une course donnée. Voici une explication détaillée de ce que signifient « bon lot » et « mauvais lot » ainsi que leurs implications. Il n’y a qu’aux courses qu’ils peuvent être nombreux dans un petit lot.

M
(définition d’un mâle)

Sur les programmes officiels du PMU, l’initiale « M » désigne un cheval mâle. Il est donc sous entendu qu’un mâle est un cheval entier dans le sens où il a conservé ses « attributs » pour la reproduction. Ces chevaux jouent un rôle central dans les courses et l’élevage pour les chevaux qui deviendront des étalons.

Leur sélection, entraînement et gestion nécessitent des soins et des compétences spécifiques pour maximiser leur potentiel et assurer leur bien-être. En comprenant les caractéristiques et l’importance des mâles dans les courses hippiques, les entraîneurs, propriétaires et parieurs peuvent mieux apprécier leur impact et leurs contributions à ce sport passionnant.

Maiden

Il s’agit d’un cheval n’ayant jamais gagné une course, certains ont tenu toute leur vie et même un jockey qui fît une longue carrière aux États-Unis n’a pas connu la joie de passer le poteau en tête. C’est quoi un Maiden au PMU ? Dans le monde des courses hippiques, le terme « Maiden » est utilisé pour désigner une certaine catégorie de courses réservée aux chevaux qui n’ont jamais remporté de victoire.

Martingale (technique de jeu)

Cette technique de jeu est imparable pour expliquer par le passé, rarement l’avenir. La martingale est une technique de jeu utilisée principalement dans les jeux de hasard, comme la roulette ou les paris, qui vise à compenser les pertes en augmentant les mises. Bien que souvent associée aux casinos, cette stratégie est également appliquée dans d’autres contextes de paris et de jeux de hasard.

Stratégies et conseils en gestion du capital. Capital Suffisant : Assurez-vous d’avoir un capital suffisant pour supporter une série de pertes consécutives. Limites Personnelles : Établissez des limites personnelles de perte pour éviter des conséquences financières graves. Conclusion. La martingale est une technique de jeu intrigante qui promet de récupérer les pertes et de réaliser un profit avec un seul gain.

Cependant, elle comporte des risques importants, notamment en raison de l’augmentation exponentielle des mises et des limites de mise imposées par les casinos. Une gestion prudente du capital et une compréhension claire des risques sont essentielles pour toute personne envisageant d’utiliser cette stratégie.

Martinique (paris hippiques en Martinique)

Il existe plus de 70 bars PMU en Martinique où nos amis turfistes sont bien évidement rattachés à la métropole pour les enjeux et les paris disponibles. La Martinique est elle aussi l’un des départements qui compte de nombreux amateurs des courses hippiques ! Pour rappel, la Martinique est un département français d’outre mer.

Miler

Un cheval dit «  »miler » est un spécialiste des courses qui se disputent au galop ou au trot sur 1600 mètres en France. Un mile faisant exactement 1609 mètres, il faut donc réviser toutes les arrivées où on a pas touché ! Trêve de plaisanterie, la distance classique du Mile est utilisé partout où les courses de chevaux existent comme une référence.

Que ce soit aux USA, partout Outre-Atlantique, Outre-Manche, au pays du soleil-levant ou encore en Afrique, le « mile » sert de maitre étalon pour définir les aptitudes et orienter la carrière d’un cheval.

Mise de base

Ici débute l’ambition de s’en extirper. Plus sérieusement, il s’agit de la mise utilisée comme référence pour le calcul du prix ou du rapport d’une combinaison jouée. Lorsqu’on parle par exemple d’une mise de base d’un euro, on peut ensuite multiplier ou diviser celle-ci pour adapter le prix de son ticket en fonction du nombre de fois que l’on souhaite jouer la mise de base.

Exemple concret : un turfiste souhaite jouer 5 chevaux et parier 10€ sur le quinté. Comme la mise de base pour ce jeu est de 2 € au PMU, il va jouer 5 fois cette mise pour arriver à 10 €. S’il gagne son pari, il devra ensuite multiplier également par 5 les rapports pour 2 € pour arriver à calculer son gain réel.

Voici le tableau des mises de base disponibles pour les jeux au PMU :

Jeu au PMUMise de baseFlexi 50%Flexi 25%Flexi 10%
Simple Gagnant2,00 €N/DN/DN/D
Simple Placé2,00 €N/DN/DN/D
Couplé Gagnant2,00 €1,00 €N/DN/D
Couplé Placé2,00 €1,00 €N/DN/D
Couplé Ordre2,00 €1,00 €N/DN/D
Trio2,00 €1,00 €N/DN/D
Trio Ordre2,00 €1,00 €N/DN/D
Tiercé1,00 €0,50 €N/DN/D
Multi43,00 €1,50 €0,75 €N/D
Multi53,00 €1,50 €0,75 €N/D
Multi63,00 €1,50 €0,75 €N/D
Multi73,00 €1,50 €0,75 €N/D
Super41,00 €0,50 €N/DN/D
Quarté+1,50 €0,75 €N/DN/D
Pick51,00 €0,50 €0,25 €0,10 €
Quinté+2,00 €1,00 €0,50 €N/D
N/D : non disponible. Mise totale : à savoir que votre mise totale sur une combinaison en flexi ne peut être inférieure à la mise de base du jeu concerné.
Mise à pied

Punition après une bêtise, des grands enfants toute leur vie ces hommes ! Le terme « Mise à pieds » signifie qu’un jockey ou un entraîneur est interdit de courir ou de présenter ses chevaux en compétition pour une durée déterminée par l’organisateur qui a pris la sanction (les commissaires aux course de France Galop ou du Trot). S’écrit « mis à pieds » lorsqu’on parle du jockey ou de l’entraîneur.

Mors

Le terme « mors » dans le contexte le plus courant, fait référence à une pièce de harnachement utilisée en équitation. Un mors est un dispositif métallique (mais il peut aussi être en cuir ou en plastique) placé dans la bouche d’un cheval afin de le diriger et de contrôler sa vitesse.

Il agit sur les barres et les commissures des lèvres du cheval, et est relié au filet ou à la bride par des rênes. Le mors permet au cavalier de communiquer avec son cheval en exerçant une pression sur différentes parties de sa bouche. En tirant sur les rênes, le cavalier peut inciter le cheval à tourner, à s’arrêter, ou à accélérer.

Il existe de nombreux types de mors différents, chacun ayant ses propres caractéristiques et son propre usage. Le choix du mors approprié dépend de plusieurs facteurs, tels que la taille et le niveau de dressage du cheval, la discipline pratiquée, et les préférences du cavalier.

Voici quelques exemples de types de mors : le Mors de filet (il agit sur les commissures des lèvres du cheval et est généralement utilisé pour les chevaux débutants), le Mors de bride (il agit sur les barres et les commissures des lèvres du cheval et est plus puissant que le mors de filet), le Mors à aiguille (il a des branches fines et pointues qui exercent une pression sur la langue du cheval) et le Mors Pelham (il combine les actions d’un mors de filet et d’un mors de bride).

Il est important de choisir un mors adapté à la morphologie et au comportement du cheval afin de ne pas lui causer de douleur ou de gêne. Il est également important de bien savoir utiliser le mors et de ne pas tirer sur les rênes trop brutalement.

Mort

Saviez-vous que le 4 Juin 1923 Franck Hayes remporta une course à Belmont Park alors qu’il était mort ? En effet, victime d’une attaque cardiaque en fin de course, il passa le poteau l’arme à gauche. C’est triste mais plus de 100 ans plus tard, vous le savez.

Multi

Le « multi » au PMU (Pari Mutuel Urbain) est une forme de pari qui permet aux parieurs de sélectionner plusieurs chevaux dans une même course. Voici le principe de fonctionnement du multi :

  1. Choix des chevaux : Le parieur sélectionne un nombre défini de chevaux, entre 4 et 7 chevaux qu’il pense voir terminer parmi les 4 premiers dans une même course. Il peut choisir un nombre variable de chevaux selon les options proposées par le PMU.
  2. Détermination de l’ordre d’arrivée : Le parieur n’a pas besoin de prédire l’ordre exact d’arrivée des chevaux, contrairement à d’autres types de paris comme le tiercé, le quarté ou le quinté. Il doit seulement indiquer les chevaux qui, selon lui, finiront dans les quatre premières positions.
  3. Attribution des gains : Les gains du multi sont calculés en fonction du nombre de chevaux sélectionnés, de la mise de départ et du nombre de chevaux arrivant parmi les premiers. Plus le nombre de chevaux sélectionnés est élevé et plus le nombre de chevaux arrivant parmi les premiers est important, plus le gain potentiel est faible, mais les chances de gagner augmentent.

En résumé, le multi permet aux parieurs de choisir plusieurs chevaux sans avoir à prédire l’ordre exact d’arrivée, offrant ainsi une certaine flexibilité et une variété d’options de paris. Découvrir quel est le Multi le plus intéressant avec notre dossier comparatif Multi4 VS Multi7.

Musique

Adouci les mœurs mais aussi les rapports probables. La musique d’un cheval est une représentation symbolique de ses performances passées. Elle permet aux turfistes d’évaluer rapidement le potentiel d’un cheval en course. La musique se lit de gauche à droite, de la course la plus récente à la plus ancienne. Voici les chiffres mais également les lettres abréviatrices à connaitre absolument pour savoir lire la musique d’un cheval :

  1. Chaque caractère représente la place du cheval à l’arrivée de la course ou un événement particulier (chute, disqualification, etc.).
  2. Des chiffres de 1 à 9 indiquent la place du cheval à l’arrivée.
  3. 0 signifie que le cheval n’a pas terminé dans les 9 premiers.
  4. Des lettres peuvent également être présentes :
  5. « D » : le cheval a été disqualifié.
  6. « T » : le cheval est tombé.
  7. « NP » : dans le contexte de la musique du cheval, NP signifie non placé. Voir définition de l’acronyme NP.
  8. « TJ » : signifie que c’est seulement le jockey qui est tombé.
  9. « A » au galop ou « Arr » au trot : signifie que le cheval a été arrêté pendant la course.
  10. « RP » : signifie que le cheval est resté au poteau, à refuser de partir une fois la course lancée.
  11. « DPG » : veut dire que le cheval a passé le poteau au galop dans une épreuve de trot ce qui a engendré sa disqualification.
  12. « S » : steeple-chase (pour les galopeurs).
  13. « a » : trot attelé (pour les trotteurs).
  14. « m » : trot monté (pour les trotteurs).
  15. « P » : course de plat pour les galopeurs
  16. « H » : course de haies pour la discipline de l’obstacle.
N
Nez au vent

Avoir un parcours le « nez au vent » signifie que le cheval n’a pu être rabattu dans un dos et donc qu’il n’a pas bénéficier de l’aspiration d’un autre concurrent pour être préserver durant la course. C’est donc ce que l’on appelle un mauvais parcours car, comme dans d’autres sport comme le vélo, être le « nez au vent » faire faire des efforts supplémentaires pour aller à la même vitesse qu’un concurrent dit « caché ». Certains jockey, moins doués que d’autres, semblent mieux placés que nous pour vous l’expliquer mais on ne va pas citer de noms…

N.P

L’acronyme « NP » est utilisé dans les courses hippiques dans deux cas. Le premier cas se situe dans les programmes d’avant course où « NP » apposé au cheval signifie « Non Partant ». Dans un deuxième contexte, celui de la musique du cheval, « NP » signifie alors « Non Placé », ce qui indique qu’il n’a pas terminé dans les 9 premiers. Pour les turfistes gagnants (ou non perdants, sic), mieux vaut donc Non Partant que Non Placé !

Numéro derrière l’autostart

Dans les courses de trot attelé, l’autostart est un véhicule utilisé pour lancer la course. Traduction : voiture de départ. Synonyme : voiture lanceuse. Les chevaux sont alignés derrière une barrière mobile fixée à l’autostart et partent au signal du départ. Les numéros derrière l’autostart ont une importance cruciale car ils déterminent la position des chevaux au moment du départ. Voici une explication détaillée de la numérotation derrière l’autostart :

Positionnement des Chevaux Derrière l’Autostart.

  1. Grille de Départ :
    • Les chevaux sont alignés généralement en deux rangées derrière l’autostart.
  2. Premier Rang :
    • Les chevaux numérotés de 1 à 9 (ou 1 à 8 selon la voiture lanceuse utilisée) se placent en première ligne.
    • Ces chevaux ont un avantage car ils sont plus proches de l’autostart et peuvent prendre un bon départ.
  3. Deuxième Rang :
    • Les chevaux numérotés de 10 à 18 (ou 9 à 16) se placent en deuxième ligne.
    • Ces chevaux doivent contourner les chevaux de la première ligne pour prendre une bonne position, ce qui peut être un désavantage.

Importance des Numéros.

  1. Numéros Avantageux :
    • Les numéros 1 à 5 sont souvent considérés comme les plus avantageux car ils permettent aux chevaux de partir du milieu de la piste, évitant ainsi les risques de se faire coincer sur les côtés.
  2. Numéros Désavantageux :
    • Les numéros 6 à 9 sont parfois moins favorables, car les chevaux partent des côtés extérieurs, augmentant la distance à parcourir pour se placer correctement.
    • Les numéros en deuxième ligne (10 et au-delà) peuvent être désavantagés car ces chevaux doivent naviguer à travers le peloton pour progresser.

Stratégies de Course

  1. Chevaux de la Première Ligne :
    • Ces chevaux doivent tenter de prendre rapidement la tête de la course pour éviter d’être enfermés par les concurrents derrière eux.
    • Un bon départ est crucial pour conserver une position favorable.
  2. Chevaux de la Deuxième Ligne :
    • Ces chevaux doivent souvent attendre que les chevaux de la première ligne se positionnent avant de pouvoir lancer leur attaque.
    • Les jockeys doivent être tactiques et profiter des opportunités pour se frayer un chemin dans le peloton.

Influence sur les Paris.

  1. Favoris et Outsiders :
    • Les parieurs prennent en compte les numéros derrière l’autostart pour évaluer les chances de chaque cheval.
    • Un cheval favori avec un numéro en première ligne sera souvent préféré à un favori avec un numéro en deuxième ligne.
  2. Analyse des Performances :
    • Les performances passées des chevaux dans des courses avec autostart peuvent donner des indications sur leur capacité à bien partir de différentes positions.
    • Certains chevaux sont connus pour leur rapidité au départ, ce qui peut compenser un numéro défavorable.

Exemple Pratique

Supposons une course avec 16 partants. Voici comment les chevaux pourraient être positionnés :

  • Première Ligne :
    • 1 : Cheval A
    • 2 : Cheval B
    • 3 : Cheval C
    • 4 : Cheval D
    • 5 : Cheval E
    • 6 : Cheval F
    • 7 : Cheval G
    • 8 : Cheval H
  • Deuxième Ligne :
    • 9 : Cheval I
    • 10 : Cheval J
    • 11 : Cheval K
    • 12 : Cheval L
    • 13 : Cheval M
    • 14 : Cheval N
    • 15 : Cheval O
    • 16 : Cheval P

Dans ce cas, les chevaux A à H ont l’avantage d’être en première ligne, tandis que les chevaux I à P devront trouver des stratégies pour dépasser les chevaux devant eux.

Les numéros derrière l’autostart sont un facteur crucial dans les courses de trot attelé. Ils influencent les stratégies des jockeys et les décisions des parieurs. Comprendre l’importance de ces numéros et analyser les positions des chevaux peut aider à faire des choix plus informés lors de la préparation et de la mise en place de paris sur les courses hippiques.

Numéro Plus Gagnant

Tout l’inverse de ce qu’aime les turfistes car cela amène de la loterie dans un jeu d’argent à la base apprécié parce qu’il est intelligent. Le numéro plus a donc logiquement été abandonné par le PMU. De manière inexplicable, quelques mois plus tard, la société de pari a quand même élaboré un nouveau système pour tenter de séduire les parieurs avec le Numéro Max.

Numéro Max

L’option MAX a donc succéder à « feu le Numéro plus » le 4 novembre 2023. Comment fonctionne le numéro Max du nouveau Quinté plus Max ? Il faut payer 1 € de plus par rapport au tarif de base base du Quinté+. Ensuite vous devez choisir un numéro entre le numéro 1 et le numéro 30. Le numéro gagnant sera tiré au sort en direct pendant la course et visible par les turfistes en haut de l’écran sur la chaine TV Equidia et sur le stream officiel de la chaine du cheval. Si le numéro choisi par le joueur est tiré au sort, ses gains sont alors multipliés par 2 ou par 10.

Probabilité de gains

En jouant cette option vous avez :

1 chance sur 30 de gagner le multiplicateur X10.

1 chance sur 5 de gagner le multiplicateur X2.

Avantages et Inconvénients

Grâce à la multiplication de vos gains vous pouvez espérer toucher le jackpot au PMU ! C’est l’avantage. Quels sont les inconvénients de cette option ? C’est payant ! La rentabilité est écornée par ce système et produit du hasard sur le rapport que vous pouvez espérer toucher.

L’option MAX est une nouveauté qui intègre une notion de hasard supplémentaire dans le calcul des gains potentiel du turfiste. Avant la course ce « nouveau » quinté+ rend plus difficile le travail d’un turfiste sérieux. Les joueurs à la recherche d’un jeu intelligent et potentiellement rémunéré à la hauteur du risque seront déçus. Voir article source.

O
Obstacles

Que vous soyez turfiste, entraîneur, jockey, propriétaire ou même journaliste, ils sont nombreux sur la route de la réussite aux courses mais parlons des obstacles en piste. Voici la liste du type d’obstacles utilisés sur les hippodromes de France et d’ailleurs lors des courses qui se déroulent dans la discipline de l’obstacle au galop :

  • Haies : obstacles bas et flexibles, principalement utilisés dans les courses de haies. Conçues pour minimiser les risques de blessures en tombant facilement si elles sont touchées.
  • Clôtures : utilisées principalement dans les steeple-chases, elles sont plus hautes et plus rigides que les haies. Les clôtures varient en hauteur et en largeur, certaines étant particulièrement larges (clôtures ouvertes).
  • Rivières et Fossés : obstacles d’eau que les chevaux doivent sauter par-dessus. Souvent présents dans les steeple-chases et les courses cross-country.
  • Banques et Talus : des obstacles naturels ou artificiels qui nécessitent un saut suivi d’une montée ou d’une descente. Ajoutent un élément de difficulté supplémentaire en raison des changements de terrain.
  • Murs et Murets : obstacles solides que les chevaux doivent franchir en sautant. Peuvent être en bois, en pierre ou en d’autres matériaux.
  • Oxer : rien à voir avec Guy Roux. Un oxer est un obstacle composé de deux barres (ou plus) disposées parallèlement, avec une distance variable entre elles.
Œillères

Certains avancent mieux avec des œillères. Beaucoup trop souvent utilisés dans la vie politique, les œillères sont des équipements utilisés dans les courses hippiques pour aider les chevaux à se concentrer sur la course en limitant leur champ de vision. Voici une exploration approfondie de ce qu’elles sont, comment elles fonctionnent, pourquoi elles sont utilisées, et leurs différents types.

Qu’est-ce que les Œillères ? Les œillères sont des pièces de cuir ou de plastique fixées aux côtés du harnais du cheval, couvrant partiellement ou totalement les yeux du cheval sur les côtés. Elles sont conçues pour réduire la vision périphérique du cheval, l’empêchant de voir ce qui se passe à côté de lui.

Comment Fonctionnent les Œillères ?

  1. Limitation du Champ de Vision :
    • Les œillères bloquent la vue latérale du cheval, limitant sa capacité à voir les autres chevaux, les spectateurs, ou les objets autour de lui.
    • En se concentrant uniquement sur ce qui se trouve devant lui, le cheval est moins distrait.
  2. Réduction des Distractions :
    • Les œillères aident à réduire les distractions extérieures qui pourraient effrayer ou déconcentrer le cheval.
    • Elles sont particulièrement utiles pour les chevaux nerveux ou facilement distraits.

Pourquoi Utiliser des Œillères ?

  1. Améliorer la Concentration :
    • En éliminant les distractions latérales, les œillères aident les chevaux à se concentrer sur la course et à rester sur la bonne voie.
    • Cela peut améliorer la performance du cheval en course.
  2. Réduire l’Anxiété :
    • Certains chevaux sont facilement effrayés par des mouvements ou des bruits latéraux. Les œillères peuvent aider à calmer ces chevaux en réduisant leur exposition à ces stimuli.
  3. Corriger les Comportements :
    • Les chevaux qui ont tendance à dévier de leur trajectoire ou à être distraits par d’autres chevaux peuvent bénéficier des œillères pour maintenir une course plus droite et plus régulière.

Types d’Œillères

  1. Œillères Complètes :
    • Elles couvrent complètement la vision latérale du cheval.
    • Utilisées pour les chevaux qui ont besoin d’une concentration maximale et sont facilement distraits.
  2. Œillères Semi-Ouvertes :
    • Elles couvrent partiellement la vision latérale, permettant une certaine vue périphérique.
    • Utilisées pour les chevaux qui nécessitent une réduction des distractions mais qui bénéficient encore d’une certaine vue latérale.
  3. Œillères en Coupe (Cheekpieces) :
    • Elles sont faites de bandes de fourrure ou de matériel similaire attachées aux côtés du harnais.
    • Fournissent une réduction minimale des distractions et sont souvent utilisées pour des ajustements mineurs de comportement.
  4. Œillères Rétractables :
    • Ces œillères peuvent être ajustées pendant la course pour augmenter ou diminuer la couverture.
    • Permettent au jockey de modifier la vision du cheval en fonction des besoins spécifiques de la course.

Utilisation des Œillères dans les Courses

  1. Première Utilisation :
    • Lorsqu’un cheval porte des œillères pour la première fois, cela peut être indiqué dans les informations de course, car cela peut affecter la performance.
    • Les parieurs et les entraîneurs surveillent souvent de près les performances des chevaux lors de leurs premières courses avec des œillères.
  2. Adaptation et Entraînement :
    • Les chevaux peuvent nécessiter une période d’adaptation pour s’habituer aux œillères.
    • Les entraîneurs testent souvent différents types d’œillères à l’entraînement pour trouver ce qui fonctionne le mieux pour chaque cheval.

Les œillères sont un outil important dans les courses hippiques, utilisé pour améliorer la concentration et la performance des chevaux en réduisant les distractions latérales. Leur utilisation dépend du comportement et des besoins spécifiques de chaque cheval, et les entraîneurs doivent souvent expérimenter avec différents types d’œillères pour obtenir les meilleurs résultats. En fin de compte, les œillères peuvent faire une différence significative dans la performance d’un cheval sur la piste.

Œillères australiennes

Variante des « Œillères classiques ». Sorte de peaux de moutons installées sur les joues du cheval pour qu’il soit un peu plus concentré sur ce qu’il se passe devant lui. Ne s’installe pas sur un jockey SVP.

Ombrageux

Se dit d’un cheval qui est caractériel, souvent se pense d’un entraîneur mais ne se dit pas. Un « cheval ombrageux » est parfois dénommé ainsi car il est difficile à cerner dans son comportement et peu fiable d’un point de vue extérieur.

On refait les courses

On ne refait jamais les courses mais on peut en parler, c’est gratuit. En tout cas au café du coin, certains passent plus de temps à refaire les courses qu’à les étudier avant ce qui n’est pas une bonne stratégie. Du point de vue analyste des courses : débriefer les arrivées est très utile pour prendre des notes sur les chevaux pour l’avenir et apprendre de ses réussites et des ses erreurs.

Ordres (d’avant course)

Avant le départ d’une course, dans le rond de présentation, l’entraîneur donne « les ordres » au jockey. Il lui indique ce qu’il attend de lui en lui donnant des conseils pour donner un parcours adapté à sa monture, ce qui lui fait souvent une belle jambe car rien ne l’oblige à s’ordonner. Les course se gagnent ou se perdre bien plus souvent que l’on ne croit à ce moment là. N’est pas fin stratège qui veut.

Opérateur de paris hippiques

Sociétés agréées par l’ANJ (ex- Arjel) pour prendre une part de l’argent que les turfistes jouent entre eux.

Origines (d’un cheval)

La base du turf, c’est d’être capable de pronostiquer une course d’inédits sur la simple foi des origines d’un cheval. Beaucoup de joueurs ont peur de ces courses pourtant elles sont souvent plus faciles à jouer car les niveaux des chevaux ne sont pas encore lissés par le jeu des handicaps ou des gains. L’origine d’un cheval se décompose par sa souche paternel et sa souche maternel en remontant les générations. C’est un art pas si difficile avec un peu de travail et, je trouve, rémunérateur.

Ourasi

Ce « crack des cracks » est considéré comme le plus grand trotteur du siècle dernier, voire de tous les temps selon le Figaro. En remportant en 1991 le Prix d’Amérique, il est entré dans l’histoire comme le premier cheval à s’être présenté invaincu au départ du Prix d’Amérique avec 29 victoires d’affilée et à le remporter !

Outsider

Synonyme dans le contexte d’un pronostic : tocard. En matière de courses hippiques, un outsider est un cheval qui est considéré comme ayant une faible probabilité de gagner par rapport aux autres concurrents. Les outsiders ne sont pas nécessairement moins compétents, mais ils peuvent être moins connus, avoir des performances moins constantes, ou être perçus comme ayant des chances de succès plus faibles pour diverses raisons. Le plus intéressant dans le turf, c’est de trouver le bon outsider qui va faire monter la cote de votre jeu en flèche ! Le « tocard » que personne n’a vu venir et qui paye !

P
Paddock

Dans le contexte de l’écurie. Le paddock est un terme utilisé dans les courses hippiques et d’autres sports équestres pour désigner une zone spécifique assez grande où les chevaux vivent et passent du temps de repos à l’écurie. C’est le calme avant la tempête. Le plus beau paddock de l’écurie est bien sûr réservé au chouchou du patron, de préférence en face de son habitation, ce qui fait surtout plaisir au patron.

Dans le contexte de l’hippodrome. Paddock désigne la zone qui joue un rôle crucial dans la gestion et la présentation des chevaux. Le Paddock offre un espace où les chevaux sont préparés et où les parieurs peuvent évaluer leur état avant la course. En observant attentivement les chevaux dans le paddock, les parieurs peuvent obtenir des informations précieuses qui les aideront à faire des choix de paris plus éclairés. La condition physique, le comportement et les derniers ajustements effectués sur les chevaux sont autant de facteurs à considérer pour maximiser les chances de succès lors des paris.

Papier

Reprend tous les éléments qui permettent à la personne qui étudie ou analyse une épreuve de découvrir un maximum d’information sur les chevaux, les différents protagonistes et les paramètres de course. Voir définition de faire le papier. Faire le papier est important et même primordial pour appréhender l’étude et l’analyse pointue d’une course mais ce n’est pas tout. Il faut aussi étudier les cotes (l’argent ne ment jamais), glaner quelques infos des pistes et voir évoluer les chevaux juste avant le départ pour juger de leur forme physique.

Parcours

Le terme « parcours » lorsqu’il est utilisé dans le contexte des courses supports de paris mutuels fait référence au tracé que les chevaux doivent suivre lors d’une course. Chaque parcours est unique et peut varier en termes de longueur, de forme, de type de surface et de présence ou non d’obstacles. Pour plus de détails, consultez les définitions des différentes disciplines (galop, obstacles et trot) pour vous faire une idée plus approfondie de cette composante essentielle des courses hippiques, influençant grandement les stratégies des jockeys et les performances des chevaux.

La connaissance approfondie des caractéristiques du parcours, des conditions de course, et des forces et faiblesses des chevaux est cruciale pour réussir dans ce sport complexe et captivant. Que ce soit pour les parieurs, les entraîneurs, ou les spectateurs, comprendre les détails d’un parcours peut enrichir l’expérience et améliorer les chances de succès. La vie n’est pas un long fleuve tranquille, le parcours des chevaux non plus !

Pari

Ce que vous risquez lors d’un pari s’appelle la mise. L’événement incertain que vous prédisez est parfois appelé l’aléa. Si votre prédiction est correcte, vous gagnez quelque chose de valeur. Cela peut être plus d’argent, un objet ou le droit de se vanter. Les paris sont très courants dans les jeux de hasard, comme lancer une pièce de monnaie ou rouler des dés. C’est également un élément important des paris sportifs, où les gens parient sur le résultat d’événements sportifs. Et donc le pilier des courses hippiques dites PMU (Pari Mutuel Urbain).

Parier au course par course

Parier sur les courses hippiques « course par course » est une stratégie populaire parmi un certain type de parieurs. Elle s’oppose à la stratégie de « viser une ou quelques courses ». Autrement dit, jouer au « course par course », c’est jouer en direct toutes les courses qui s’enchaînent les unes après les autres. Cela « rend fou » au bout d’un moment devant son ordinateur ou au café mais c’est délectable de temps en temps sur l’hippodrome par exemple.

Toutefois les risques de jouer n’importe quoi, n’importe quand et de dépasser son budget est très élevé ! Je conseille donc au parieurs de viser quelques courses pour parier en toute connaissance de cause et de manière réfléchie. Cela permet de viser un cheval à jouer en simple, un petit quinté et quelques jeux triés en fonction de ses chances de réussite. Je vous invite à découvrir notre page « Qui sommes-nous » pour en savoir plus.

Paris sur Internet

Désigne l’action de placer des paris depuis un mobile, un ordinateur ou tout autre matériel connecté à un site de pari en ligne. Le terme est utilisé dans le langage courant en opposition à « paris en dur » qui signifie parier dans une officine physique (chez un détaillant du PMU).

Paris Turf

Entendu sur les pistes : « Depuis 1946, il a surtout fait gagner l’imprimeur ! ». Néanmoins Paris Turf est un quotidien vraiment fondé en 1946 et spécialisé dans les courses hippiques en France. C’est une référence incontournable pour les amateurs de courses et les parieurs. Le journal fournit des informations détaillées sur les courses à venir, des analyses d’experts, des pronostics, des résultats, et bien plus encore. Voici une exploration approfondie de ce que propose Paris Turf :

Histoire et Importance du Journal Paris Turf

  • Fondation : Paris Turf a été fondé en 1946 et est devenu le principal journal de référence pour les courses hippiques en France.
  • Public : Il s’adresse à tous les amateurs de courses hippiques, qu’ils soient parieurs, propriétaires, entraîneurs, jockeys ou simples passionnés.

Contenu du Journal Paris Turf

  1. Analyses et Pronostics
    • Experts : Des journalistes et experts des courses offrent leurs analyses détaillées des courses à venir.
    • Pronostics : Des conseils sur les chevaux à suivre, les jockeys en forme, et les meilleures stratégies de pari.
  2. Informations sur les Courses
    • Programmes : Horaires et lieux des courses à venir.
    • Participants : Listes des chevaux, des jockeys, et des entraîneurs.
    • Conditions de Course : Informations sur les conditions météorologiques et les particularités des pistes.
  3. Résultats et Commentaires
    • Résultats : Résultats détaillés des courses précédentes, avec des temps de passage et des performances individuelles.
    • Commentaires : Analyses post-course, commentaires sur les performances, et interviews des gagnants.
  4. Statistiques et Données Historiques
    • Performances Passées : Données historiques sur les performances des chevaux, jockeys, et entraîneurs.
    • Statistiques : Tendances et statistiques utiles pour les parieurs.

Services Additionnels

  1. Paris Turf Online
    • Site Web : Le site officiel propose des contenus exclusifs, des analyses, des résultats en direct, et des forums de discussion pour les passionnés.
    • Abonnements : Options d’abonnement numérique pour accéder à des contenus premium.
  2. Application Mobile
    • Accessibilité : Les utilisateurs peuvent accéder à toutes les informations de Paris Turf via une application mobile, facilitant le suivi des courses en temps réel.

Utilité pour les Parieurs

  1. Outils de Prise de Décision
    • Pronostics et Analyses : Les conseils des experts aident les parieurs à faire des choix éclairés.
    • Données Statistiques : Les statistiques et les tendances historiques fournissent un contexte essentiel pour évaluer les chances des participants.
  2. Informations à Jour
    • Mises à Jour en Temps Réel : Les dernières nouvelles et les résultats en temps réel permettent aux parieurs de rester informés et d’ajuster leurs stratégies de pari en conséquence.

Critiques et Réputation du journal Paris Turf

  • Réputation : Paris Turf est largement respecté dans le monde des courses hippiques pour la qualité de ses analyses et la précision de ses informations.
  • Critiques : Comme tout média spécialisé, il peut y avoir des divergences d’opinion sur les pronostics, mais il reste une ressource de confiance pour la communauté hippique.

Paris Turf est un outil indispensable pour tous ceux qui s’intéressent aux courses hippiques, que ce soit pour le loisir ou pour le pari professionnel. Avec ses analyses approfondies, ses données complètes et ses mises à jour en temps réel, il fournit tout ce dont les parieurs et les passionnés de courses ont besoin pour suivre et comprendre l’univers complexe et fascinant des courses de chevaux.

Peaux de mouton

Utilisé surtout pour les chevaux qui attendent trop pour sauter ! Certains aurait aimer l’avoir avant qu’il soit trop tard. Tout comme les oeillères, les « peaux de mouton » sont principalement utilisées pour que le cheval reste concentré sur ce qui se passe devant. Elles jouent un rôle crucial dans l’efficacité du cheval lorsque celui-ci à tendance à se déconcentrer facilement. Pour comprendre la différence entre les différents type d’oeillères, rendez-vous à la définition d’oeillères.

Pénétromètre

Définition. Le pénétromètre est un instrument utilisé principalement pour mesurer la fermeté et la qualité des pistes de course selon une échelle qui lui est propre : l’échelle française de pénétrométrie de France Galop. Il tente de permettre aux turfistes, aux organisateurs, aux entraîneurs et aux jockeys de mieux comprendre les conditions du sol et d’adapter leurs stratégies en conséquence.

Mon avis (n’engage que moi). Cet instrument n’a pratiquement jamais servi à rien, en tout cas sur un champ de courses (!). Pour connaître l’état réel d’un terrain, rien ne vaut un petit sprint sur la piste comme le faisaient certains jockeys consciencieux à l’époque ! Si vous n’avez pas l’envie (sic), l’œil vous suffira et vous donnera bien plus d’indications que le pénétromètre.

Vous voulez une preuve ? Et bien tentez de pénétromètrer une piste sur toutes sa largeur et toute sa longueur et vous comprendrez que c’est tout simplement impossible de connaître l’état de la piste ainsi, surtout 5 ou 6 heures avant le début des courses !

Cette mesure qui tente d’être scientifique avec « 60 points de contrôle » selon Frane-Galop ne peut malheureusement en réalité que donner une toute petite indication sur quelques endroits choisies par une personne (appelé le « pénotromettreur », quel beau métier) qui n’a de compte à rendre à aucun turfiste et que je n’ai jamais vu réaliser autant de point de mesure… De toute façon, la mesure est faite très en amont des courses. Un conseil, fiez-vous plus à votre œil, à votre nez et à la météo qu’à ce monsieur !

Photo finish

La « photo finish » est une technologie essentielle dans les courses hippiques, utilisée pour déterminer le vainqueur lorsqu’il est difficile de discerner l’ordre d’arrivée à l’œil nu. Cette technique garantit quasiment à 100% l’exactitude et l’équité des résultats dans des courses souvent très compétitives. Mais les progrès de la technique n’ont toujours pas réussi à départager Patchover, Payne Hall et Penny Maid à Freehold dans un triple dead heat de légende ! Même (surtout ?) la plus haute technologie a donc quand même une certaine limite, ouf.

Pick5

Pari proposé en France par le PMU, le « Pick5 » est une formule de pari intéressante dans les courses hippiques car elle offre aux parieurs l’opportunité de gagner des sommes assez importantes en sélectionnant les cinq premiers d’une course choisie sans que l’ordre n’ait la quelconque importance (contrairement au traditionnel quinté+). Voici une analyse détaillée de ce type de pari, de son fonctionnement et de ses stratégies.

Qu’est-ce que le Pick5 ? Ce pari est proposé uniquement par le PMU car c’est une dénomination commerciale qui lui appartient mais d’autres opérateurs sont autorisés par l’ANJ à proposer exactement le même pari (sur les mêmes courses et/ou d’autres) mais sous un autre nom. Ainsi, le TOP5, le ZE5 ou autres sont des clones du Pick5 qui permettent aux joueurs de choisir leur opérateur de jeu en ligne comme Zeturf ou Geny Bet Turf du groupe Paris Turf.

Avantages et Inconvénients du Pick 5

Avantages. Les gains peuvent être très élevés, surtout si les courses incluent des outsiders qui remportent des victoires inattendues. Offre une expérience de pari excitante et engageante sur d’autres courses que le quinté. Le rapport unique payé sans ordre et sans bonus permet de récompenser plus « justement » les gagnants.

Inconvénients. Trouver les cinq premiers chevaux d’une course est assez difficile. Bien que moins élevée qu’au quinté, cette difficulté nécessite une analyse approfondie et parfois de la chance. Les combinaisons multiples peuvent rapidement devenir coûteuses, nécessitant une gestion prudente du budget comme souvent avec des chevaux combinés ou autres, la prudence est de mise.

Conclusion. Le Pick5 est une formule de pari avec un bon rapport complexité sur potentiel lucratif dans les courses hippiques. En demandant aux parieurs de sélectionner les cinq premiers, il combine habileté, stratégie et un peu de chance. Pour maximiser les chances de succès, il est essentiel de bien comprendre les courses, d’analyser les performances des chevaux et de gérer judicieusement les combinaisons et le budget.

Le Pick5 offre une expérience de pari captivante, promettant des gains importants pour ceux qui parviennent à surmonter ses défis. Voilà pourquoi notre site propose des pronostics VIP pour vous aider à jouer sur les courses pour lesquelles le pick5 est disponible.

Piocher

Expression familières dans le monde des chevaux qui désigne un trotteur lorsqu’il lève trop la pâte plutôt que d’aller cherchez la vitesse vers l’avant. Quelques harnachements permettent parfois de pallier à ce « souci » mais dans d’autres cas il s’agit seulement de la façon naturel qu’à un cheval de trotter ou de galoper. Tant qu’il ne pioche pas dans votre porte-monnaie tout va bien !

Plat (course de)

Les courses de plat constituent l’une des deux sous disciplines du galop. Le « plat » est peut-être la discipline la plus emblématique et la plus prestigieuse des courses hippiques à travers le monde. Elles se déroulent au galop sur des surfaces planes et sans obstacles, mettant l’accent sur la vitesse, l’endurance et la stratégie. C’est donc une discipline de galop dépourvue d’obstacles mais semée d’embûches.

Plus de son plus d’image

Dans le domaine hippique, « plus de son plus d’image » est une expression familière qui désigne soit un cheval ayant figuré en début de course puis ayant rendu les armes, soit un ancien cheval performant qui reste sur des échecs radicaux. Cela sert à indiquer à son interlocuteur qu’un cheval semble éteint ou en tout cas peu performant à l’heure actuelle par rapport à ce qu’il a pu faire dans le passé.

P.M.H

Pari Mutuel Hippodrome, le plaisir des courses, surtout sur les hippodromes de vacanciers…

P.M.U. (ou PMU)

PMU est l’acronyme de Pari Mutuel Urbain. Dans la plupart des cas, surtout en France, PMU fait référence au Pari Mutuel Urbain et aux paris hippiques. Le PMU (Pari Mutuel Urbain) est une société française de paris hippiques, c’est-à-dire de paris sur les courses de chevaux. Fondée en 1930, cette entreprise est connue pour organiser des paris sur les courses de trot, de galop et de plat.

Le système de pari mutuel signifie que les paris sont mutualisés, c’est-à-dire que l’ensemble des mises des parieurs est regroupé dans une cagnotte commune. Après la course, cette cagnotte est redistribuée entre les gagnants, après déduction des taxes et des frais de gestion. Cela signifie qu’on joue contre les autres turfistes !

Après un joli gain, payer un coup c’est redistribuer ! Dans le langage courant, PMU est souvent utilisé pour désigner le détaillant qui propose les jeux en point de vente. Par extension, PMU est devenu au fils du temps un terme générique qui désigne à peu près tout ce qui se rapproche de près ou de loin aux paris sur les courses de chevaux. Que ce soit des pronostics, des lieux…

PMU+ (Ex My PMU)

Anciennement appelée MyPMU, la nouvelle application officielle du Pari Mutuel Urbain promet d’être l’assistant idéal pour les turfistes. L’application PMU+ offre en effet plusieurs avantages pour les amateurs de paris hippiques et sportifs. Voici quelques-uns des principaux avantages :

Accessibilité et Confort. Disponibilité 24/7 : Vous pouvez parier à tout moment et de n’importe où, que vous soyez à la maison, en déplacement ou en vacances. Interface conviviale : L’application est généralement conçue pour être facile à utiliser, avec une navigation intuitive et des fonctionnalités accessibles en quelques clics.

Informations et Statistiques. Données en temps réel : Vous avez accès à des informations en temps réel sur les courses, les cotes, les résultats, et les statistiques des chevaux et jockeys. Analyse et pronostics : L’application fournit souvent des analyses détaillées et des pronostics qui peuvent aider à prendre des décisions éclairées.

Fonctionnalités de Paris. Diversité des paris : Vous pouvez choisir parmi une large gamme de types de paris, que ce soit les paris simples, combinés, couplés, ou les paris spéciaux. Gestion facile des paris : Vous pouvez suivre et gérer vos paris en cours, voir votre historique de paris, et calculer vos gains potentiels.

Promotions et Offres Spéciales. Bonus et récompenses : Les utilisateurs de l’application peuvent bénéficier de bonus de bienvenue, de promotions régulières, et de programmes de fidélité. Notifications personnalisées : Recevez des alertes sur les offres spéciales, les jackpots, et les événements importants directement sur votre téléphone.

Sécurité et Fiabilité. Transactions sécurisées : L’application utilise des protocoles de sécurité avancés pour protéger vos données personnelles et financières. Support client : Accès à un service clientèle dédié pour résoudre rapidement les problèmes et répondre aux questions.

Multitude d’Options. Paris hippiques et sportifs : En plus des courses de chevaux, l’application permet souvent de parier sur une variété de sports, ce qui élargit les possibilités de paris.
Streaming en direct : Suivez les courses et les matchs en direct grâce à la fonctionnalité de streaming vidéo intégrée dans l’application.

Ergonomie et Innovation. Interface personnalisable : Certaines applications permettent de personnaliser l’interface selon vos préférences.
Fonctionnalités avancées : Des options comme le cash-out (encaissement anticipé) permettent de sécuriser une partie des gains avant la fin d’un événement.

Ces avantages font de l’application PMU+ un outil précieux pour les parieurs, offrant à la fois commodité, informations et options variées pour maximiser l’expérience de paris.

PMUC (opérateur de jeu au Cameroun)

Au Cameroun, nos amis Camerounais jouent au quinté et même à d’autres courses sur le site officiel du PMUC (Paris Mutuel Urbain Camerounais) et en physique dans un réseau de vente.

PMUG (opérateur de jeu au Gabon)

Nos amis gabonais jouent au quinté et même à d’autres courses sur le site officiel du PMUG (Paris Mutuel Urbain Gabonais) et en physique dans un réseau de vente en partenariat avec la société française du Pari Mutuel Urbain.

PMU-Mali (opérateur de jeu au Mali)

Au Mali, la passion des chevaux se vie avec le quinté, les couplés (A, B et C), les jeux simples gagnants/placés et des paris proposés aussi dans l’ordre au tiercé et au quinté grâce à la société PMU-Mali. Elle diffuse des documents d’étude assez poussés et propose la prise d’enjeux à la carte dans ses très nombreux points de vente Maliens.

Poids

Le poids du jockey affecte l’équilibre du cheval et sa capacité à maintenir une vitesse constante tout au long de la course. Vous saviez probablement qu’un poids excessif peut ralentir le cheval, mais saviez-vous qu’un poids insuffisant peut compromettre le contrôle du jockey ? Les handicapeurs attribuent des poids différents aux chevaux pour égaliser leurs chances de victoire dans certains types de courses. Voir définition des courses à handicap. Un jockey avec un petit poids n’est pas forcement idiot.

Postérieurs

C’est derrière ! Les postérieurs du cheval sont ses deux membres arrières. Ils sont composés des os suivants : les Fémurs, Tibias, Fibulas et les os du jarret. De l’autre coté du cheval ce sont donc les Antérieurs.

Poteau

L’endroit d’où démarre une course est appelé le « poteau de départ » tandis que le « poteau d’arrivée » est l’endroit où se juge l’arrivée au franchissement d’une ligne fictive perpendiculaire au « poteau », parfois grâce à la photo finish. Comme certains hippodromes disposent de plusieurs poteaux d’arrivée et de départ, c’est un peu la foire d’empoigne et la cour des miracles réunis. Peu connu de certains jockeys comme par exemple Tom Marquand dans la plus belle réunion de l’année 2023 en France à Longchamp.

Mais les exemples de jockeys qui se sont trompés de poteau sont innombrables et l’erreur est humaine. Je n’ai retenu que celle qui m’a couté le plus cher. J’ai déjà vu un jockey se tromper d’un tour outre manche, croyant avoir remporté très facilement une course au premier passage du poteau avant de voir le peloton le passer en revue ensuite et se rendre compte de son erreur mais son cheval avait déjà tout donné ! L’enfer est dans les (gros) détails.

Poulain / Pouliche

Nom donné au cheval jusqu’à leur 4 ans inclus. Le poulain est donc un mâle de 2, 3 ou 4 ans. La pouliche est donc une femelles de 2, 3 ou 4 ans. Comme tous les chevaux « vieillissent » (disons prennent) officiellement d’1 an au 1er janvier, c’est toujours le bazar sur Equidia en début d’année !

Poulinière

Une poulinière est une jument destinée à la reproduction dans le monde de l’élevage équin. Elle joue un rôle crucial dans la perpétuation des lignées de chevaux, qu’il s’agisse de chevaux de course, de sport ou de loisir.

Définition Poulinière : Jument utilisée principalement pour la reproduction, produisant des poulains (foals) qui peuvent être élevés pour diverses disciplines équestres.

Rôle dans l’Élevage. Transmission Génétique : Les poulinières transmettent leurs gènes aux générations futures, influençant les caractéristiques physiques et comportementales des poulains.

Sélection de la Race : Les éleveurs sélectionnent les poulinières en fonction de leurs pedigrees, de leurs performances et de leurs traits souhaitables pour améliorer la qualité des lignées.

Critères de Sélection d’une poulinière

  1. Origines et Pedigree
    • Les poulinières sont souvent choisies en fonction de leur lignée génétique, incluant des ancêtres célèbres ou performants dans leur discipline respective.
  2. Performances Antérieures
    • Les juments ayant eu des succès notables en compétition (courses, concours, etc.) sont préférées car elles sont susceptibles de transmettre leurs capacités à leur progéniture.
  3. Santé et Conformation
    • Une bonne santé générale et une conformation physique solide sont essentielles pour garantir une reproduction réussie et des poulains en bonne santé.

Processus de Reproduction

  1. Saillie
    • La saillie peut être naturelle (accouplement direct avec un étalon) ou par insémination artificielle. La méthode choisie dépend des préférences de l’éleveur et des règlements de la discipline équestre.
  2. Gestation
    • La gestation chez la jument dure environ 11 mois. Pendant cette période, des soins vétérinaires réguliers sont nécessaires pour assurer la santé de la poulinière et du foetus.
  3. Parturition
    • La mise bas (parturition) est un moment crucial. Une surveillance étroite est souvent requise pour aider à résoudre tout problème éventuel et garantir la sécurité du poulain et de la mère.

Soins et Gestion d’une poulinière

  1. Nutrition
    • Une alimentation équilibrée, riche en vitamines, minéraux et nutriments, est essentielle pour maintenir la santé de la poulinière pendant la gestation et la lactation.
  2. Exercice et Environnement
    • Les poulinières bénéficient d’un exercice modéré pour maintenir leur forme physique. Un environnement calme et sûr est crucial pour éviter le stress et les blessures.
  3. Soins Vétérinaires
    • Des contrôles vétérinaires réguliers sont nécessaires pour surveiller la santé de la poulinière et du poulain à naître. Les vaccinations et les traitements antiparasitaires doivent être à jour.

Importance Économique et Émotionnelle

  1. Valeur Économique
    • Les poulinières de haute qualité peuvent représenter un investissement substantiel pour les éleveurs, en particulier si elles produisent des poulains qui réussissent bien en compétition ou sont très demandés pour la reproduction.
  2. Lien Émotionnel
    • Les éleveurs développent souvent un lien profond avec leurs poulinières, investissant du temps et des soins pour assurer leur bien-être et celui de leurs poulains.

Les poulinières sont des éléments essentiels dans le domaine de l’élevage équin, jouant un rôle crucial dans la transmission de gènes précieux et l’amélioration des lignées. Leur sélection, leur gestion et leurs soins nécessitent une attention et une expertise particulières pour garantir des résultats optimaux en termes de santé et de performance des générations futures. Pour avoir le droit de devenir poulinière, il faut être une jument qui a montré du chien.

Pouzzolane

La pouzzolane est un type de roche volcanique particulièrement poreuse et légère, formée à partir de cendres volcaniques consolidées. Son nom provient de la ville de Pouzzoles, près de Naples en Italie, où ce matériau a été utilisé depuis l’Antiquité. Voici une description détaillée de la pouzzolane, de ses caractéristiques, de ses utilisations et de son importance.

Caractéristiques de la Pouzzolane. La pouzzolane est d’origine volcanique. Elle se forme lorsque les cendres volcaniques se déposent et se compactent au fil du temps. Ces cendres contiennent des minéraux et des fragments de roches volcaniques qui se consolident pour former la pouzzolane.

Porosité et Légèreté. La pouzzolane est très poreuse et légère. Cette porosité lui confère une grande capacité de rétention d’eau et une bonne isolation thermique. Sa légèreté la rend facile à manipuler et à transporter.

Composition Chimique. La pouzzolane est riche en silice et en alumine, avec une faible teneur en chaux. Cette composition chimique la rend réactive lorsqu’elle est mélangée avec de la chaux ou du ciment, formant un matériau dur et durable.

Utilisations de la Pouzzolane : revêtement de piste pour hippodromes (mélangé à du sable), construction et génie civil, ciment pouzzolanique (mélangée à de la chaux), béton léger…

Amendement de Sols. En horticulture et en agriculture, la pouzzolane est utilisée comme amendement de sols pour améliorer la rétention d’eau et l’aération des sols. Elle est souvent utilisée dans les mélanges de terre pour les plantes en pot.

Filtration et Drainage. Sa porosité fait de la pouzzolane un excellent matériau de filtration pour les systèmes de traitement des eaux. Elle est également utilisée comme matériau de drainage dans les jardins et les terrains de sport.

Importance Historique. Utilisation Antique. Les Romains ont été parmi les premiers à utiliser la pouzzolane à grande échelle. Ils l’utilisaient pour fabriquer un mortier très durable, connu sous le nom de ciment romain. Ce matériau a été utilisé dans la construction de nombreux édifices romains, dont certains subsistent encore aujourd’hui.

Durabilité. Les constructions utilisant la pouzzolane ont montré une durabilité exceptionnelle. Les propriétés de la pouzzolane confèrent aux matériaux de construction une résistance accrue aux environnements marins et aux attaques chimiques.

Avantages : Durabilité, isolation, écologie.

Limites. La pouzzolane n’est pas disponible partout… Son coût est donc élevé.

La pouzzolane est un matériau naturel aux multiples applications, apprécié depuis l’Antiquité pour ses propriétés uniques. Que ce soit dans la construction, l’agriculture ou les systèmes de filtration, la pouzzolane continue de jouer un rôle crucial grâce à sa durabilité, sa légèreté et sa capacité d’isolation. Sa contribution historique aux techniques de construction anciennes et modernes témoigne de son importance durable dans le domaine des matériaux de construction.

Premier garçon d’écurie

Le premier garçon d’écurie, également connu sous le terme « lad », est un membre clé du personnel dans une écurie de courses hippiques. Il joue un rôle essentiel dans le soin quotidien des chevaux, la préparation pour les courses, et le soutien aux entraîneurs et aux jockeys. Le premier garçon d’écurie est un acteur indispensable dans le monde des courses hippiques, assurant le bien-être et la préparation des chevaux au quotidien.

Son expertise, sa dévotion et ses compétences variées en font un pilier central de toute écurie de course, contribuant directement aux succès sur la piste. Evolution positive de cette fonction, le « premier garçon d’écurie » peut tout à fait être une femme.

Presse hippique

La presse hippique joue un rôle crucial dans le monde des courses de chevaux, fournissant des informations, des analyses et des conseils aux passionnés, aux parieurs, et aux professionnels du secteur. Elle englobe une variété de médias, allant des journaux traditionnels aux plateformes numériques. La presse hippique joue un rôle éducatif important, aidant les parieurs à comprendre les dynamiques des courses, à analyser les performances et à prendre des décisions éclairées.

Voici quelques piliers du secteur avec les anciens Tiercé magazine (« le tiercé c’est mon dada » comme disait le regretté Omar Sharif), Paris Turf (probablement le plus connu), Bilto (la fameuse Bilto Girl, toute une époque !), liste non exhaustive… Signe des temps, vous retrouvez une synthèse de la presse hippique plus moderne sur notre site avec une sélection originale des pronostics PMU des sites internet qui forment le cœur de la presse actuellement car il devient très difficile de trouver le moindre journal hippique dans les kiosques depuis l’arrivée du web.

Prix d’Amérique

Le Prix d’Amérique est la course de trot attelé la plus prestigieuse au monde, souvent considéré comme le championnat du monde de la discipline. Organisé chaque année en janvier à l’hippodrome de Vincennes, à Paris, cet événement attire les meilleurs trotteurs du monde, des drivers internationaux, ainsi qu’un public passionné. Cela vaut bien une exploration approfondie du Prix d’Amérique.

Histoire du Prix d’Amérique

  1. Création et Origine
    • Le Prix d’Amérique a été créé en 1920 pour honorer l’engagement des États-Unis pendant la Première Guerre mondiale.
    • La première édition a eu lieu le 1er février 1920.
  2. Évolution
    • Au fil des années, le Prix d’Amérique a évolué pour devenir l’une des courses les plus respectées et attendues du calendrier hippique mondial.
    • La course a gagné en renommée grâce à des performances mémorables et des chevaux légendaires.

Caractéristiques de la Course

  1. Lieu
    • La course se déroule à l’hippodrome de Vincennes, célèbre pour sa piste sélective et exigeante.
  2. Distance et Parcours
    • La distance du Prix d’Amérique est de 2 700 mètres, un parcours qui met à l’épreuve la vitesse et l’endurance des trotteurs.
  3. Conditions de Participation
    • La course est réservée aux chevaux de 4 à 10 ans inclus, hongres exclus.
    • Les chevaux doivent avoir gagné un certain montant de gains pour se qualifier.

Format et Règlement du Prix d’Amérique

  1. Départ
    • Le départ se fait à l’aide d’un autostart, un dispositif mobile qui assure un départ équitable pour tous les participants.
  2. Prix et Récompenses
    • Le Prix d’Amérique offre une dotation financière importante, attirant ainsi les meilleurs chevaux et équipes.
    • Le vainqueur reçoit non seulement une récompense monétaire mais aussi un immense prestige.

Prix d’Amérique : Chevaux Légendaires

  • Ourasi : Surnommé « le Roi Fainéant », il a remporté le Prix d’Amérique à quatre reprises (1986, 1987, 1988, 1990).
  • Bellino II : Trois fois vainqueur (1975, 1976, 1977).
  • Ténor de Baune : c’est le seul cheval de l’histoire à avoir remporté le Prix d’Amérique sans jamais avoir connu la défaite lors des trente courses auxquelles il s’était présenté durant sa carrière.

Le Prix d’Amérique est plus qu’une simple course de trot : c’est un événement sportif majeur qui célèbre l’excellence équestre, la tradition et l’innovation. Avec une histoire riche et un impact mondial, cette course continue de fasciner et d’inspirer des générations de passionnés de courses hippiques. Chaque année, elle offre un spectacle exceptionnel, mettant en lumière les talents des chevaux, des jockeys et des entraîneurs du monde entier. La course suscite un grand intérêt parmi les parieurs, avec des pronostics et des conseils publiés par la presse hippique et les experts du domaine. Le Prix d’Am, c’est sympa mais il n’y a plus que des Scandinaves et des Mayennais dans les tribunes.

Pronostics PMU

C’est un art difficile, la critique est constructive avant la course mais facile après… Comme le prouvent régulièrement nos résultats, Prono Turf Gratuit vous offre chaque jour les pronostics PMU d’un des plus grands expert mondiaux de la base solide au quinté. C’est un cheval dont le taux de réussite est certains mois supérieur à 70% ce qui ne se voit nul par ailleurs.

Depuis 2012, notre pronostic quinté est l’un des plus détaillé au monde avec une analyse complète de tous les partants et différentes rubriques que vous pouvez découvrir ici. Sur notre site nous offrons aussi le plus d’infos pour le quinté avec la revue de presse qui comprend 10 pronostics sélectionnés pour leur qualité et leur forme ainsi que la synthèse des meilleurs spécialistes de la presse. Un site complet 100% turf en somme !

Propriétaire de chevaux

Personne physique ou morale qui rêvent encore plus que le simple turfiste, le propriétaire de chevaux joue un rôle crucial dans l’univers des courses hippiques. Posséder un cheval de course n’est pas seulement une question de prestige, mais aussi de passion, de stratégie et d’investissement. Cette définition explore les divers aspects du métier de propriétaire de chevaux dans les courses hippiques, y compris les responsabilités, les avantages et les défis :

Qui Peut Devenir Propriétaire de Chevaux ?

  1. Individus
    • Toute personne physique, majeure et capable, peut devenir propriétaire de chevaux de course. Cela requiert souvent une passion pour l’équitation et une certaine connaissance du monde des courses.
  2. Sociétés
    • Des sociétés peuvent également posséder des chevaux. Ces structures permettent souvent de partager les coûts et les risques entre plusieurs associés.
  3. Associations et Syndicats
    • Les syndicats de propriétaires permettent à plusieurs individus de co-détenir un cheval, rendant l’accès à la propriété plus abordable et moins risqué financièrement.

Comment Devenir Propriétaire ?

  1. Achat de Cheval
    • Les chevaux peuvent être achetés lors de ventes aux enchères, directement auprès des éleveurs, ou par l’intermédiaire d’agents spécialisés.
  2. Enregistrement
    • Le propriétaire doit enregistrer son cheval auprès des autorités hippiques compétentes, telles que France Galop ou le Trot en France, et obtenir une licence de propriétaire.
  3. Sélection et Entraînement
    • Choisir un bon entraîneur est crucial. L’entraîneur prépare le cheval pour les courses et joue un rôle clé dans sa performance.

Responsabilités du Propriétaire

  1. Financières
    • Coûts d’Achat : L’achat d’un cheval de course peut être un investissement considérable.
    • Frais d’Entretien : Les frais incluent l’alimentation, les soins vétérinaires, l’entraînement, et les frais de participation aux courses.
    • Assurances : Il est recommandé de souscrire à une assurance pour couvrir les risques liés aux blessures ou aux décès du cheval.
  2. Logistiques
    • Le propriétaire doit s’assurer que le cheval est bien logé et reçoit les soins nécessaires. Cela inclut les déplacements pour les courses.
  3. Administratives
    • Gestion des inscriptions aux courses, respect des règlements et des calendriers des compétitions.

Être propriétaire : Avantages, Récompenses, Défis et Risques

  1. Prestige et Reconnaissance
    • Posséder un cheval gagnant peut apporter une grande satisfaction personnelle et une reconnaissance publique dans le milieu des courses.
  2. Récompenses Financières
    • Les victoires et les bonnes performances dans les courses offrent des primes et des gains financiers significatifs.
  3. Passion et Plaisir
    • Pour de nombreux propriétaires, la passion pour les chevaux et les courses est une motivation principale. Assister à une course et voir son cheval concourir est une expérience unique.
  4. Incertainités Financières
    • Les courses de chevaux sont imprévisibles. Un cheval peut ne pas performer comme attendu, et les coûts peuvent rapidement s’accumuler.
  5. Risques de Santé du Cheval
    • Les chevaux de course sont sujets à des blessures et à des maladies, ce qui peut affecter leur performance et leur carrière.
  6. Concurrence
    • La compétition est intense, et même un cheval talentueux peut avoir du mal à gagner contre des adversaires de haut niveau.

Le Rôle du Propriétaire dans les Courses

  1. Implication dans les Décisions
    • Les propriétaires prennent souvent des décisions stratégiques en collaboration avec l’entraîneur, notamment le choix des courses auxquelles le cheval participera.
  2. Engagement Personnel
    • Beaucoup de propriétaires sont activement impliqués dans la vie quotidienne de leurs chevaux, assistant aux entraînements et aux courses.
  3. Promotion et Sponsoring
    • Les propriétaires peuvent également jouer un rôle dans la promotion de leur cheval et dans le parrainage d’événements.

Exemples de Propriétaires Célèbres

  1. Sheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum
    • Le dirigeant de Dubaï possède une écurie de classe mondiale et a remporté de nombreuses courses prestigieuses à travers le globe.
  2. Aga Khan IV
    • Connu pour son écurie de chevaux de course en France et en Irlande, il a produit plusieurs champions de course.

Devenir propriétaire de chevaux dans les courses hippiques est une aventure passionnante et exigeante, mêlant passion, stratégie et investissement. Bien que les défis soient nombreux, les récompenses peuvent être immensément satisfaisantes, à la fois sur le plan personnel et financier. Pour réussir, il est essentiel d’avoir une bonne connaissance du monde hippique, de s’entourer de professionnels compétents et de rester engagé et passionné par cette aventure unique.

P.S.F

La « piste en sable fibré », souvent abrégée en « PSF », est une surface de course utilisée dans les hippodromes pour les courses de galop. Appréciée pour ses qualités techniques et ses avantages pour les chevaux et les professionnels des courses, la PSF est devenue une alternative populaire aux pistes traditionnelles en gazon. Les pistes en sable fibré permettent d’avoir des courses de galop tout le temps même quand on y voit pas à 1 mètre et permet aux chevaux pas forcément adeptes des pistes lourdes d’hiver de courir toute l’année en France.

Q
Quarté+

Plus facile que le quinté +, moins facile que le tiercé, mais au fait à quoi sert le +, le quarté + quoi ? Le Quarté+ est l’une des formules de paris hippiques proposées par le PMU (Pari Mutuel Urbain). Ce jeu, populaire en France, permet aux parieurs de pronostiquer l’arrivée des quatre premiers chevaux d’une course donnée une fois par jour. Dans ce dossier complet, nous explorerons la date de création, l’histoire, le fonctionnement et les tarifs associés au Quarté+.

Quinté+

C’est la course préférée des turfistes. Elle est sectionnée par le PMU d’une part pour son intérêt sportif et d’autre part pour son nombre de partants car il doit être suffisant pour être support des paris à la carte. Dans ce jeu, il faut trouver les 5 premiers chevaux à l’arrivée dans l’ordre, comme disait Coluche : « bientôt il faudra trouver les 12 premiers dans l’ordre ! ». Pour tout savoir sur le quinté ainsi que son histoire nous vous invitons à découvrir ce dossier complet qui détaille le pari hippique le plus populaire en France ainsi que son fonctionnement.

R
Resté au poteau

Un cheval qui est « resté au poteau » a pris part à la course mais n’a pas réussi à démarrer et à suivre ses concurrents en début de course. Souvent à cause du mauvais vouloir de l’équidé, le PMU ne rembourse pas dans ce cas là car le cheval (ou le jockey) a failli de lui même. Autrement dit, c’est foutu pour cette fois et t’as même pas vibré l’ami turfiste, le pire scénario ! RP est l’abréviation de « resté au poteau ».

Radio Balances

Radio sur le Web (Podcast) avec encore une certaine liberté de ton, c’est déjà ça. Radio Balances est une plateforme médiatique incontournable pour les passionnés de courses hippiques. Spécialisée dans la diffusion d’informations, d’analyses et de discussions autour du monde des courses, elle est devenue une source d’information fiable et respectée dans le domaine.

Rail Ditch and Fence

Le Rail Ditch and Fence est également appelé aussi « juge de paix » mais sur ce gros obstacle, c’est surtout la guerre. Le Rail Ditch and Fence d’Auteuil est craint au plus haut point car il a tendance à « couper les jambes » et/ou « couper le souffle » du cheval tellement l’effort nécessaire pour le traverser est puissant. Les chutes n’y sont pas forcément plus nombreuses que sur d’autres obstacles car les jockeys s’en méfie mais lorsqu’un cheval y tombe, c’est terrible. Voir la partie de ce dictionnaire qui explique les différentes spécificités des d’obstacles présents sur un parcours.

Rapport des courses

Un fois que tous les jeux des turfistes sont comptabilisés, l’opérateur de pari calcule les rapports qu’il va servir aux gagnants grâce à un totaliseur informatique. Les rapports des courses sont donc inversement proportionnel au nombre de turfistes heureux car plus il y a de turfistes gagnants, plus les rapports sont bas.

Rapports probables

Dans le langage des courses, les rapports probables sont les gains possibles si votre pari est gagnant. Un synonyme possible est : cote probable. La cote probable en jeu simple gagnant indique aux parieurs le rapport probable en simple gagnant sous la forme d’un multiplicateur ou d’un ratio. Par exemple, si vous jouez un cheval A dont la cote probable est de 5/1, vous pouvez espérer touché 5 fois votre mise soit 5 € pour 1€ misé (donc 4€ de gains nets).

Comme les enjeux sont calculés en direct jusqu’à la fermeture du guichet, la cote probable évolue et les rapports définitifs ne sont connu que lorsque l’arrivée est déclarée officielle. Beaucoup de turfistes jouant en dernière minute, la différence entre cote probable et cote définitive peut être significative. Dans le langage commun : oublies que t’as aucune chance, sur un malentendu ça peut marcher…

Raser le tapis

Expression familière utilisée lorsqu’un cheval lève très peu les jambes au dessus du sol pour trotter ou galoper. Attention, parfois il va vite quand même. Il s’agit donc plus d’une spécificité propre à chaque équidé selon sa nature. Si cela est gênant, le travail à l’entraînement et l’usage de matériel adapté peuvent aider le cheval à moins raser le tapis mais avec des résultats disparates. On ne change pas si facilement que cela la nature d’un cheval.

Réclamation

Se dit lorsque l’entourage d’un cheval (jockey ou entraîneur) se rend chez les commissaires aux courses pour relever une anomalie lors de son déroulement et demander une enquête sur un fait survenu pendant cette course. Si la réclamation semble justifiée, les commissaires revoient la course et statut pour savoir si oui ou non, une décision s’impose.

Utilisée surtout lors d’une gêne entre concurrents, la réclamation porte rarement ses fruits si une enquête préliminaire n’a pas été ouverte d’office par les officiels. En tout état de cause, la décision survient quelques minutes plus tard car l’organisateur doit procéder au plus vite pour rendre l’arrivée officielle et ne pas trop gêner les opérations de paiement et d’enchainement des épreuves sur l’hippodrome.

Réclamer (course à)

Course dans laquelle tous les chevaux sont à vendre (sans la selle tout de même…). Prévoyez donc un van c’est plus pratique pour ramener votre nouvel équidé à la maison ! L’organisation des courses à réclamer est très rigide car les propriétaires acheteurs disposent de peu de temps pour établir leur bulletin de réclamation. Ils indiquent le montant sur le bordereau. Les propriétaires vendeurs ne peuvent pas refuser la meilleure offre mais peuvent par contre choisir de « défendre » leur cheval.

Dans ce cas, ils doivent eux aussi remplir un bordereau avec le montant pour lequel ils « défendent » leur cheval. Le temps de remise des bordereaux est limité à l’arrivée de la course et bien évidement, les paries prenantes ne connaissent pas les bordereaux des autres. Ce sont donc des enchères secrètes même si, dans le code des courses, rien n’interdit à un professionnel de demander à un autre ce qu’il compte faire.

Si le niveau est souvent plus faible dans les courses à réclamer, certains chevaux présentés dans ces tournois ont effectué des carrières superbes ensuite. Le galopeur Saônois a gagné un groupe 1 quelques mois après être passé par une course à réclamer. Il est même devenu étalon par la suite, inscrivant son nom en lettre d’or dans le grand livre des belles histoires des courses hippiques.

Réduction kilométrique

La réduction kilométrique est l’unité de mesure de la vitesse moyenne d’un trotteur par kilomètre parcouru. Parfois trop usité par les turfistes débutants à leur dépend, cette mesure est quand même un élément déterminant pour savoir ce dont est capable un cheval. Il faut toutefois bien connaître ce sujet pour déterminer si la meilleure réduction kilométrique d’un cheval est digne d’intérêt.

En effet, si un trotteur concoure dans une épreuve de très haut niveau, il peut établir une réduction kilométrique flatteuse en terminant dernier car il a bénéficié d’un peloton qui l’a « emmener » facilement vers cette haute performance. Cet élément important doit donc être inspecté en connaissance de cause pour faire un bon papier de la course.

Rendre le champ de courses

Cheval qui te fait déchirer ton ticket (peu pratique avec un ordinateur) avant de revenir de nul part de l’arrière pour te faire croire qu’il faut le ramasser. Souvent 4ème puis trop joué le coup d’après, un cheval qui a rendu le champ de course doit être intégré dans votre bloc-notes mais en gardant à l’esprit qu’il peut « refaire le champ de course » à chaque fois et conclure 5ème à tous les coups…

Rendre la distance

Ce dit lorsque certains chevaux doivent prendre le départ avec 25 ou 50 mètres de recul sur les autres. Dans ce cas le départ est donné avec plusieurs « poteaux » (échelons) de départ. En France, ce mode de départ est utilisé dans les courses de trot pour équilibrer les chances des partants selon leur niveau de gains. On trouve donc des courses où tous les chevaux s’élancent ensemble mais aussi des courses de trot avec 2 ou 3 échelons de départ. L’expression « a rendu la distance » peut s’utiliser dans un contexte différent lorsqu’un cheval a perdu du terrain en début de course et qu’il est revenue sur le peloton et a doublé beaucoup de chevaux pour finir le parcours. Dans ce cas l’expression « rendre la distance » indique qu’il a très bien couru malgré une mauvaise position dans les premiers mètres de l’épreuve.

Rendre les armes

Se dit d’un cheval ayant plutôt bien commencer sa course puis qui n’a cesser de perdre des rangs dans la phase finale. On dit alors que le cheval « a rendu les armes ». Autrement dit, qu’il a fini péniblement sa course. 4 explications sont possibles : le cheval a pris un départ trop rapide avec trop d’efforts effectués en début de parcours et n’a plus de souffle. Le cheval évolue sur une distance trop longue pour ses réelles aptitudes. Une défaillance passagère est une option qui peut expliquer qu’un cheval rende les armes. Enfin, le manque de qualité du protagoniste peut tout simplement expliquer cet état de fait.

Report plus

C’est un type de pari ouvert à tout le monde mais jouer au report plus est le sport préféré des turfistes professionnels. Comme beaucoup de paramètres sont à prendre en compte, le simple « quidam » devra passer par quelques années de pratique pour en comprendre tout l’intérêt et toute la substance. Pour arriver à un résultat gagnant comme celui de notre exemple ci-dessous, il faut vraiment quelques années d’expérience.

Le principe du jeu est pourtant simple en théorie, lorsque vous jouez un report vous faite un pari sur une courses dont les éventuels gains sont reportés sur un deuxième pari (voir plus) sur une autre course. En pratique, le report est un jeu pour les pros car il faut non seulement choisir les meilleurs chevaux dans des courses différentes d’une même réunion mais en gardant à l’esprit qu’ils auront les mêmes paramètres. Même les guichetiers au PMU n’y comprennent rien en général. Ce genre de jeu est réservé sur notre site au service VIP.

Exemple de Report Plus gagnant :

gains cheval du jour gagnant
Retard de gains

Turfiste qui n’a pas les gains qu’il aurait du avoir. De ce fait, il trouve de très bonnes occasions de ne pas payer son coup, même principe pour le cheval et son propriétaire.

Rétrogradé

Le cheval a subi les foudres des commissaires qui l’ont remis à sa place. Le plus souvent un cheval A est « rétrogradé » lorsqu’il gêne un concurrent B dans le parcours. Dans ce cas les commissaires peuvent, après enquête, choisir de rétrograder le cheval A derrière le cheval B jugé lésé pour rétablir le bonne ordre… Parfois il faudrait rétrograder les commissaires.

Réunion de Courses

Il y a en des masses, autant que les masses d’enjeux par course diminuent.

Robe du Cheval

Synonyme : Couleur d’un cheval.

Robe de Mariée

Dans sa robe de mariée signifie que la jument a été préparé pour gagner une course. Dans le jargon on dit qu’une jument est « présentée dans sa robe de mariée » lorsqu’elle semble être au top de ca condition physique pour disputer une épreuve. Croyez-nous, le cheval a pris dur pour arriver au top du top pour défendre sa chance au mieux et, comme pour les humains, cela ne fonctionne pas toujours…

S
Saillie

Accouplement équin ou Sortie lyrique de quelques journalistes hippiques talentueux.

Simple

Dans le domaine des courses c’est plus compliqué.

SOREC (Maroc)

Nos amis Marocains ont la chance d’avoir leurs propres courses et d’ailleurs, certaines réunions de l’année sont disponibles également pour jouer depuis la France ! L’opérateur de jeu officiel au Maroc est la SOREC (Société Royale d’Encouragement du Cheval) et propose également les paris sur les courses française au Maroc. Le quinté est ainsi proposé presque chaque jour et pas mal d’autres courses sont aussi disponibles. Le Maroc est une terre de chevaux et cela se ressent dans la passion du pays pour les courses hippiques.

Sous les ordres

C’est à ce moment là que le gars qui gueule (voire « Starter ») entre en scène. Coup de stress à la caisse pour celui qui a l’illumination en dernière minute et n’a pas validé son jeu. Il va probablement le regretter. Ou pas.

Sprinter

Cheval très rapide qui peut être compétitif sur les distances de moins de 1300 mètres dans les courses de galop, en opposition à la « tenue » qui indique un cheval plus à l’aise sur des parcours plus longs. Quand ils ont les deux on les appelle des « cracks ».

Stalles de départ

Les boites dans lesquels les chevaux dans les courses de plat ne veulent pas rentrer, dans lesquelles ils restent pendant trop longtemps et desquelles ils ne veulent parfois pas sortir. Le premier mètre de course est déjà une victoire.

Starter

C’est le gars, souvent bénévole, qui gueule au départ d’une course. On entend ce qu’il dit à son insu, ce qui est plutôt sympathique pour attendre qu’ils démarrent.

Starting-gates

Départs à l’élastique ou aux cellules, même le starter y perd souvent la voix.

Steeple-Chase

Parcours d’obstacles pour les galopeurs, jamais les trotteurs, contrairement aux parcours de haies les obstacles sont différents les uns des autres et parfois même vicieux.

Sulky

C’est la fameuse charrette sur lequel le pilote est pas très bien installé dans les courses de trot attelé, pour les amateurs de contrepèterie complexes.

Surclassé

Cheval qui affronte des concurrents réputés bien plus forts en théorie mais il n’est pas au courant alors…

Syndicat des Eleveurs

Ils sont partout (blague de droite).

T
Tenue

Plus un cheval possède de tenue plus il peut courir sur des parcours longs, possède du souffle et une qualité intrinsèque lui permettant de tenir loin et longtemps. « Avoir de tenue » signifie que le cheval peut maintenir une vitesse de base élevée sur une longue distance.

Terrain

Léger, bon, souple, lourd, un peu comme au tennis (Nelson Monfort en moins), le terrain est une affaire de spécialistes.

Tête et corde

Un cheval est tête et corde lorsqu’il est en première position le long de la lice dans le parcours. Fait rêver ses preneurs au moins celui là.

Tiercé Magazine

« le tiercé c’est mon dada » disait un certain Omar Shariff, toute une époque.

Tocard

Synonyme dans le contexte d’un pronostic : outsider. Trouver le bon tocard pour mettre en PLS les copains au bar et prendre la caisse avec la caissière est le jeu préféré des turfistes malins ! En effet dans le jardon plus familiers des courses, « tocard » est un terme tout à fait affectueux lorsqu’on le touche mais pas du tout affectueux lorsqu’il n’est pas là !

Lorsqu’un grand favori déçoit, on entend fréquemment le terme tocard qui veut alors signifier « nul » ou « décevant ». Toute la beauté de la langue française s’exprime dans les mille et une façon d’interpréter le mot « tocard » !

Top-weight

Le Top-weight est le cheval plus chargé de la course, valable aussi pour robert en fin de soirée lorsqu’il faut quitter le bar.

Tirelire PMU

Bouzin inventé pour faire gagner un gars par mois au Quinté + par chance, il prend des sous à tous les autres sans gloire. La « Tirelire du quinté » n’a d’ailleurs pas fait long feu et a été abandonnée après seulement quelques mois d’existence par le PMU…

Tirer

Lorsqu’un cheval « tire » (double voir triple selon votre mise…) c’est qu’il va à fond bien trop tôt dans la course ! Il se fatigue alors pour rien, un peu à la Raoul Ménard pour les fins connaisseurs de la grande histoire du sport.

Traquenard

On parle de « traquenard » lorsque le trotteur perd le fils du ciseaux sauté (son allure réglementaire), certains commissaires des courses s’y perdent aussi. Le turfiste qui perd à cause d’un cheval au traquenard aura toujours l’impression d’être tombé dedans.

Tribunes

Endroit de l’hippodrome qui est de plus en plus vide malheureusement. Solution : l’incrustation de bruitages de foule en délire sur Equidia au moment de l’arrivée des courses. Problème résolu ?

Trot

Le trot est une des allures du cheval, souvent comparé à tort à la marche pour l’homme, en effet difficile pour nous simples bipèdes de sauté en ciseaux diagonal… Sauf peut être en fin de soirée…

Trotteur

Dans les courses de Trot PMU c’est la race du trotteur Français que l’on retrouve presque exclusivement.

Turf

En France, le terme « turf » est souvent utilisé dans le domaine des courses hippiques pour désigner l’ensemble des activités liées aux paris sur les courses de chevaux, ainsi que la culture et l’industrie qui entourent ces courses.

Littéralement, la traduction du mot Anglais « Turf » est Gazon en français même si ce concept Anglo-Saxon se réfère plus au sol en lui même, par exemple « parterre ».

Le terme « Turf » dans un contexte plus familier désigne communément l’action de parier sur les courses de chevaux proposées par le PMU.

La définition de Turf par un dictionnaire généraliste français est : « terrain sur lequel les chevaux font la course » mais au delà le Robert ou le Larousse précisent que par extension Turf est utilisé pour décrire tout ce qui est lié aux courses hippiques. Ce terme est donc très vaste dans l’utilisation car il est par nature le mot qui définie le domaine des courses hippiques et tous les autres domaines qui s’y rattachent !

Allez au Turf signifie par exemple « aller sur l’hippodrome » ou « aller à un endroit où l’on joue aux courses ». Synonyme : allez au PMU.

Le monde du turf est vaste et riche, englobant tout, des courses de chevaux et des paris associés à l’élevage, l’entraînement et la culture autour des événements hippiques. Que ce soit pour le plaisir de regarder les courses, pour la passion des paris, ou pour l’intérêt dans l’élevage et l’entraînement des chevaux, le turf offre une diversité d’expériences et de possibilités.

Turfiste

Définition : Le turfiste est celui qui s’adonne au « Turf« , c’est à dire qui joue au moins régulièrement aux courses de chevaux. Le terme de turfiste est le plus souvent utilisé pour parler d’un parieur régulier, connaisseur, passionné ou qui passe beaucoup de temps à étudier le domaine de l’hippisme. Il suit l’actualité chaque jour et analyse avec les courses et les chevaux avec le plus grand soin. La plupart des turfistes qui se défissent en tant que tel sont simplement des gens qui aiment jouer au PMU régulièrement.

On peut donc différencier les turfistes occasionnels des turfistes pros. Les premiers cités jouent parfois, les seconds en font une véritable et authentique passion. Attention à bien comprendre qu’un turfiste gagnant et professionnel doit signifier qu’il a gagné aux courses, qu’il est bénéficiaire toute mises comptées. Dans le domaine des jeux d’argent, être gagnant un jour ne signifie pas être gagnant toujours. Autrement dit, au Turf comme dans tous les domaines de la vie, l’avenir n’est jamais écrit et les gains ne peuvent jamais être garantis.

U
U (Cheval)

Chez les Trotteurs français, si le nom du cheval commence par la lettre U cela signifie que le cheval est née en 2008. On peut citer parmi eux le très marquant Up and Quick (voir son palmarès éloquent sur Wikipédia). Up and Quick était un cheval entraîné par Franck Leblanc qui reporta le prix d’Amérique en sous la poigne de fer de Jean-Michel Bazire pour le compte de l’écurie Quick Star.

Utile (cheval)

Dans le domaine des courses hippiques, les professionnels (journalistes, entraîneurs ou jockeys) parlent parfois de « cheval utile ». Selon le ton employé, sa signification change. Dans le cadre d’un ton enjoué, un « cheval utile » est un cheval qui prend des gains en obtenant des bons classements en piste et « nourri » d’une certaine façon son écurie. Dans le cadre d’un ton condescendant ou affectif, un « cheval utile » désigne un cheval qui n’a pas la qualité pour atteindre des sommets dans sa carrière. Il se cantonnera à glaner des allocations au fil des courses. L’expression est utilisée parfois pour répondre à la question « Est ce que ce cheval va gagner à coup sûr ? » avec la réponse suivante : « vous savez, c’est plus un cheval utile ». Les turfistes doivent donc comprendre « le cheval n’a pas de marge ».

V
Van

Prononcez Vent SVP ! Sinon vous aurez l’air d’un néophyte… Le Van est le véhicule de transport du cheval et de son matériel. Un van pour cheval, également connu sous le nom de « van à chevaux » ou « remorque pour chevaux », est un véhicule spécialement conçu pour transporter des chevaux de manière sécurisée et confortable. Le choix du van dépend des besoins spécifiques en termes de nombre de chevaux à transporter, de distance de voyage et de préférences personnelles pour les commodités supplémentaires. Machine à café en option.

Vessigons

Terme utilisé dans le milieu des courses hippiques pour désigner des petites bosses ou gonflements situés généralement sur les tendons des membres des chevaux. Ces gonflements sont le résultat de traumatismes ou d’usure des tendons et ces vessigons peuvent affecter la performance et la santé du cheval. Synonyme de vessigons : vessillons, vessygons.

Vincennes (Hippodrome de Paris)

Hippodrome mythique de Trot, surnommé le temple du trot. L’Hippodrome de Vincennes, également connu sous le nom d’Hippodrome de Paris-Vincennes, est l’un des hippodromes les plus célèbres et prestigieux de France. Situé à l’est de Paris, à proximité du Bois de Vincennes, il est principalement dédié aux courses de trot attelé et monté.

Volte

Dans les courses de trot, le départ dit « volté » se fait après que les chevaux tournent sur eux-mêmes lors d’une volte commune dans l’aire de départ. Sous la responsabilité d’un stater, les chevaux doivent donc s’élancer selon un certain timing pour franchir la ligne de départ au bon moment. La volte permet aux chevaux de s’élancer selon leur propre rythme contrairement au départ à l’autostart où ils doivent suivre la voiture.

W
Walk-over

Le terme walk-over (ou walkover) désigne une situation spécifique dans les courses hippiques où un seul cheval est engagé dans une course, rendant la compétition sans adversaire. Ce phénomène, bien que très rare, a des implications importantes pour les parieurs, les propriétaires, et les organisateurs de courses.

Wallonie (hippodrome de Wallonie)

L’hippodrome de Wallonie, également connu sous le nom de « Hippodrome de Mons Ghlin », est une piste de course située dans la région de Wallonie, à Mons en Belgique. L’hippodrome de Wallonie est un lieu moderne et dynamique pour les courses de trot attelé en Belgique. Avec ses installations de qualité, son programme diversifié d’événements en plat et en galop ainsi que son engagement envers la promotion du sport équestre, il continue d’être un pilier de la communauté hippique wallonne et un lieu apprécié des amateurs de chevaux.

Waregem (hippodrome de Waregem)

L’hippodrome de Waregem, également connu sous le nom de « Hippodrome de Gaverbeek », est une piste de course située à Waregem, en Belgique. L’hippodrome de Waregem est un lieu historique et emblématique pour les courses de plat en Belgique. Avec son histoire riche, ses installations de qualité et son programme diversifié d’événements, il continue d’être un pilier de la communauté hippique belge et un lieu incontournable pour les amateurs de courses équestres.

Wissembourg (hippodrome de Wissembourg)

Crée en 1864, la Société des courses Hippiques de Wissembourg gère depuis cet hippodrome champêtre. Encore aujourd´hui, l´hippodrome de la Hardt est très fréquenté. Le moment fort de l’année sur l’hippodrome est le lundi de Pentecôte avec une très forte fréquentation chaque année !

Wolvega (hippodrome de Wolvega)

L’hippodrome de Wolvega est une piste de course située aux Pays-Bas. L’hippodrome de Wolvega est un lieu emblématique pour les courses de trot attelé aux Pays-Bas, offrant une piste de course de haute qualité et un programme diversifié d’événements pour les amateurs de courses et les passionnés de chevaux. Sa contribution à la culture des courses équestres dans la région en fait un pilier important de la communauté hippique néerlandaise.

X
X (cheval)

Pour des raisons faciles à comprendre la lettre X n’est pas utilisée pour nommer les trotteurs en France car il serait difficile de trouver des centaines de noms différents et compréhensibles commençant par la lettre X.

X (notre compte twitter officiel)

Retrouvez l’actualité de Prono-Turf-Gratuit sur : notre compte X officiel !

Y
Yearling

Cheval âgé d’un an révolu. Yearling est un terme utilisé dans l’industrie des courses hippiques pour désigner un jeune cheval qui a atteint l’âge d’un an, mais qui n’a pas encore commencé à courir. Ce terme est crucial pour les éleveurs, les entraîneurs et les acheteurs potentiels, car il marque une étape importante dans le développement et la formation du cheval. Les ventes de Yearling sont courantes car c’est parfois à cet âge que les éleveurs proposent leurs chevaux sur le marché.

Yessssss ! 

Expression exprimant le plus souvent le plaisir de voir son cheval gagner une course PMU. Le plus souvent en hurlant !

Z
ZE Couillon

Pari ZEturf où il faut trouver le cheval qui arrive 4ème d’une course PMU.

Zeturf

Zeturf est un opérateur de jeu agrée par l’ANJ pour proposer des paris hippiques et sportifs en France.

Conclusion

J’espère que ce dictionnaire/lexique a été utile. Qu’il vous a permis de décrypter le jargon des courses hippiques et vous a parfois fait sourire ! Vous avez peut-être même découvert certaines expressions si chères aux passionnés du Turf ! Informer et se détendre, c’est le but. Bon turf les amis et n’hésitez pas à nous communiquer des suggestions si les définitions vous semblent améliorables.

Copyright @Prono-Turf-Gratuit.fr / toute reproduction interdite.

author avatar
Expert du Turf et Pronostiqueur Pro Pronostiqueur hippique
Je suis Simon, journaliste hippique et Pro Tipster. Passionné des courses et joueur depuis plus de 25 ans. Le turf est mon métier depuis juin 2012 sur Prono-Turf-Gratuit.fr où je suis pronostiqueur professionnel à temps complet. Fort de mes 25 ans d’expérience sur le terrain, j’espère partager un savoir faire utile pour vous aider à devenir des turfistes gagnants. La passion est mon moteur, la connaissance mon essence et vous faire gagner ma plus grande ambition.
Quinté du jour et dernières minute turf 2
Quinté dans l'ordre en 5 chevaux pour le VIP grâce à la dernière minute du quinté gagnante