Combien gagne un jockey dans les courses hippiques ?

Jockey : Un métier qui rapporte 1.000€, 10.000€ ou 1.000.000€ ?

Le jockey est le maillon de la chaine hippique le plus exposé. Il monte des chevaux de course pour le compte de leur propriétaire et perçoit un salaire fixe et en moyenne 7% de l’allocation de la course (5% au trot, 9% en obstacle et 10% en plat). Il gagne en moyenne 1400€ net par mois + les primes mais il y a des fortes disparités. On vous explique tout.

  • Le Saviez-vous ? « Le jockey de galop (plat) doit mesurer moins de 1m60 et peser entre 46 et 54 kg. Plus il est léger plus il pourra multiplier les montes. Christophe Soumillon, l’un des jockeys stars, est une exception incroyable avec une taille de 1,72 mètre ! Un géant ! « 

Pour gagner gros le jockey doit gagner des courses…

C’est assez simple finalement, comme dans toute compétition celui qui gagne des courses PMU gagne de l’argent ! Gagner des courses oui mais des petites courses, des quintés ou des courses de haut niveau, l’allocation n’a rien à voir ! La compétition est la règle dans les courses hippiques et un entrainement physique intensif ainsi qu’une discipline de vie incroyablement rigoureuse est de mise…

– Jockey « débutant » et jockey d’entrainement, c’est 1000€ et un peu plus ?

Commencer une carrière de jockey vous intéresse ? Alors pour commencer votre nouvelle vie de jockey notez tout de suite que vous serez au salaire minimum au début. Vous allez travailler beaucoup pour entrainer et soigner les chevaux. Tôt le matin, parfois 7 jours sur 7, tard le soir… Nos amis équins ont des besoins tous les jours de l’année… Dans l’espoir d’avoir le « droit » de monter un cheval en compétition. Déjà à ce stade un tri drastique s’opère, vos qualités physiques, de cavalier, de gestion du stress et intellectuelles seront mises à rude épreuve. Si vous êtes exceptionnel vous serez peut-être remarquer un jour…

  • à savoir : « …en fait les jockeys qui parviennent à vivre totalement de leur activité de monte en course ne sont qu’une petite fraction… ».

Sinon vous monterez rarement, et des chevaux peu prometteurs, avec peu d’espoir de glaner des allocations. Donc à ce stade et selon son ancienneté le jockey va gagner entre le salaire minimum et un salaire qui peut être assez intéressant pour les jockeys d’entrainement « confirmés », qui font office de pilier à l’écurie. Pour percer le relationnel sera donc primordial. Qu’il soit inné ou acquis. Il faut mieux naitre dans la marmite c’est sûr mais rien n’est fermé pour autant même si ce sera (beaucoup) plus dur sans « nom » dans le milieu…

– Jockey en devenir : en route vers 2000€ de revenu par mois ?

Une fois la 1ère étape de la carrière de jockey passée (la plus difficile ?) « l’apprenti » commence a travailler pour un ou plusieurs propriétaires qui lui font confiance pour monter dans des courses PMU en « apprenti » ou en « pro ». Quelques allocations viennent donc pimenter les fins de mois, on arrive dans la fourchette de revenu médiane (c’est à dire là où se situent la majorité des jockeys) qui est comprise entre 1400 et 2000€ par mois.

  • à savoir : Le salaire médian est de 1750€ en 2022 en France (source Talent.com).

– Jockey confirmé : un joli revenu de 5000€ à 30.000€ ?

Désormais votre nom est reconnu, vous êtes un « pro », apprécié et demandé pour monter régulièrement des belles courses. Les courses support de quinté mais également quelques courses dites de groupe. Un agent s’occupe de gérer les nombreuses sollicitations de monte partout en France ou en Europe. Beaucoup de travail et de déplacements car il faut aller « tester » les chevaux les plus prometteurs le matin et continuer le relationnel indispensable pour avoir la confiance des propriétaires de renom… A ce stade le jockey gagne entre 5.000€ et 30.000€ par mois. Pour établir ce résultats nous avons calculer les gains en course de différents jockey de renom, il s’agit ici d’une estimation. Le revenu est donc très sujet à période de forme du jockey.

– Jockey star : 50.000€, 100.000€, 1.000.000€, plus ?

Rentrons désormais dans le cercle très fermé des Jockeys stars de la discipline ! Sont t-il riches ? La réponse est bien sûr oui même si il faut relativiser cela avec d’autres disciplines comme le foot… Mais on arrive ici dans le domaine de la négociation de « contrat monte exclusive », de la négociation du pourcentage de rétribution, du salaire fixe… Le jockey star monte partout dans le monde les courses de prestige ! Les propriétaires des meilleurs chevaux de course s’arrachent les meilleurs jockey pour maximiser leur chance de gagner les plus belles courses.

Un jockey peut gagner 1.000.000€ sur un an, voir plus, en gagnant les courses les plus dotées du monde ! On est dans le domaine de l’élite mais cela fait rêver. Les meilleurs jockey du monde sont multimillionnaires, en tout cas ceux qui restent dans l’élite depuis quelques années. En France on les compte (dans le meilleur des cas) sur les doigts des deux mains…

Version Vidéo sur notre chaine officielle ->

Retrouvez nos derniers Pronostics Quintés :

Pronostic PMU